Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec fait iech

Chers toutes... et tous:-)

Publié le par imaginer

Je vous informe d'un tout petit changement sur le blog.

Je vous le dis pour que vous ne soyez pas surpris. Je vais activer la modération des commentaires. C'est à dire que lorsque vous me laissez un commentaire il n'apparaîtra pas en temps réel, mais uniquement lorsque je l'aurai lu.

Je regrette infiniment d'en arriver là, j'ai toujours laissé tout le monde écrire ce qu'il pensait, même, et surtout quand on n'est pas d'accord avec moi. Cela ne m'a jamais gênée, mais au contraire ouvert les yeux sur d'autres arguments, d'autres façons de penser. J'aime la contradiction quand elle est argumentée, quand nous pouvons échanger des points de vue, discuter.

En revanche je ne vois pas l'intérêt des commentaires injurieux. Injurieux envers mon mari, envers les lecteurs, envers moi, envers les obèses qui se battent pour comprendre et progresser.

Des commentaires anonymes auxquels je ne peux pas répondre. Des commentaires laissés sans nom, sans adresse mail, c'est tellement facile.....

Jamais je ne laisserai insulter ceux que j'aime, JAMAIS, d'aucune façon.

Je publierai tous vos commentaires soyez-en certains, j'y répondrai comme toujours, n'hésitez jamais à dire ce que vous pensez de ce que j'écris, de ce que je vous livre à visage découvert et sans faux-semblants.

Et vous, "A", celui d'aujourd'hui a été celui de trop. Alors si vous souhaitez que nous échangions, poliment, sans anonymat, à vous de voir.... Mais vos commentaires injurieux envers mon mari, JC, les lecteurs, ou moi, ne passeront plus.

Merci à vous tous qui savez que c'est notamment grâce à vos commentaires justement que je progresse.

Publié dans Fait iech

Partager cet article

Repost 0

Semaine en demi teinte

Publié le par imaginer

  • Samedi 3 octobre - 2016 - 89
    • 16 671 pas - 11,73 km - 3 057 calories brûlées - séance JC
    • Au lever : ctron pressé
    • Avant le sport : 1 wasa nature
    • Déjeuner : 1 tranche de jambon blanc, choucroute
    • Goûter : 1 sojasun
    • Dîner : 1 cuisse de poulet

Cette semaine a été faite de hauts et de bas, aujourd'hui il en ressort que je suis dans un entre-deux relativement inconfortable.

Commençons par le positif.

JC m'a fait le compliment qui puisse me toucher le plus. Hier, comme l'élève qu'il a après moi arrivait alors que nous parlions quelques minutes en fin de séance, je l'ai regardée pendant qu'elle allait au vestiaire et ai dit à JC "Ah, ça me fait plaisir de voir que tu as des élèves qui sont de vraies sportives". Devant son air étonné je lui explique "oui, c'est quand même plus agréable pour toi de travailler avec des filles comme ça, qui ont un vrai corps de sportive". En effet, cette jeune femme avait une silhouette tout en muscles, je l'ai d'autant mieux vue qu'elle est arrivée en short et débardeur.

Et là JC me dit "Oui, c'est une sportive professionnelle. Mais vraiment, tu ne te rends pas compte de toi. Tu te caches derrière ton caleçon de sport et ton tee-shirt trop grand mais s'il y en a une qui a un corps de sportive, tonique et musclé, c'est bien toi". Et il m'a fait regarder mes fesses, a donné un coup dans mes jambes, dans les abdos..... "Je veux vraiment que tu te rendes compte de l'évolution de ton corps, tes épaules complètement dégagées, dont on voit les os, ton ventre dur, tes fesses et tes cuisses musclées, tes mollets affinés dont on voit les muscles quand tu marches". Et là, c'est moi qui le regardait bouché bée..... Il a ajouté, "tu bosses sans jamais te décourager depuis plus de deux ans, tu n'a jamais lâché, et tu ne te rends toujours pas compte du niveau que tu as atteint, de ta tonicité, de tes muscles, et surtout que tu fais des séances que je fais faire à mes élèves de trente ans, comme celle que tu viens de voir. Tu es partie d'un niveau zéro aujourd'hui je peux te mesurer à mes élèves pro, malgré les 48 ans et les bourrelets dont tu te plains". Et sur ce, il m'a serrée dans ses bras, m'a dit de me regarder pour me voir vraiment, de me reposer ce week-end, et de manger un peu plus la semaine prochaine. Et moi, vous vous en doutez, je suis retournée au vestiaire avec les yeux humides.

Autre point positif de la semaine. Maintenant que j'ai rangé mon armoire à vêtements, chaque soir quand je l'ouvre pour choisir ce que je vais mettre le lendemain, j'ai le sourire. Sourire de ne voir que des vêtements dans lesquels je peux choisir sans me demander si ça va m'aller ou pas. Sourire de voir que l'armoire est bien plus vide qu'il y a deux semaines, mais que tout est bien rangé, et que tout ce qu'il y a dedans me plaît, parce que ce sont des vêtements que j'ai vraiment choisis, et ça, ce n'était jamais arrivé dans ma vie. Je me suis toujours habillée comme j'ai pu, pas comme j'ai voulu. Enfin je me sens bien dans mon corps, même si je ne suis pas encore à la silhouette que je désire, maintenant je me fais confiance, cette silhouette sera là un jour...

Vendredi, je me suis mise en jean pour aller au travail, et mes collègues m'ont fait remarquer mon changement de silhouette. Et en plus, ce jean, taille 44, est maintenant carrément trop grand, aux cuisses, à la taille. Un jour je le mettrai ce jean taille 40 qui pour moi représente le but ultime.

Autre moment très heureux de la semaine, voir que Yohann, à peine deux mois après l'opération d'urgence de la pubalgie qui l'a contraint à déclarer forfait aux championnats du monde d'athlétisme cet été à Pékin, peut se remettre doucement à l'entraînement, sous l'oeil vigilant de mon frère. Il est plus que temps, les Jeux Olympiques de Rio sont dans 10 mois. Les autres athlètes du monde entiers sont déjà à l'entraînement depuis au moins six semaines.

Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte
Semaine en demi teinte

Hi hi tous les exercices que vous voyez là, JC me les faits faire.

  • Abdos sur le ballon de pilates, avec un haltère de 14 kilos (pour Yohann évidemment, je ne connais pas les poids qu'il charge, je vous indique juste ceux que JC me met).
  • Gainage dynamique, le même que celui-ci et aussi du latéral.
  • Tiage dos, et le même en mettant la barre devant, avec une charge de 30 kilos.
  • Travail des triceps, avec charge de 20 kilos, ce qui pour moi est difficile, j'imagine que Yohann met plus.
  • Pompes. Bon soyons honnête, moi c'est sur les genoux.
  • Abdos, pieds levés, avec un disque de 1O kilos.
  • Soulevés avec barre chargée à 40 kilos.
  • Je suppose que tout ceci n'est qu'une partie des exercices qu'il fait tout comme cela ne représente qu'environ un dixième de la gamme d'exercices que JC me fait exécuter selon les séances.

Autre excellent moment du week-end, le déjeuner de ce midi avec Chéri (mon article précédent).

Et puis hier soir, belle soirée au théâtre de la Michodière. Représailles, une pièce bien écrite, drôle, avec un bon casting. J'aime vraiment aller au théâtre. Mais juste avant de voir la pièce il s'est passé un truc qui m'a alertée. Est-ce un simple incident, qui peut arriver à n'importe qui, ou un avertissement que je dois prendre au sérieux ? Je vous raconte.

J'ai réservé sur internet il y a plusieurs mois pour aller voir cette pièce le samedi 3 octobre, à 20h30.

Nous sommes arrivés au théâtre vers 19H30, avons retiré les places au guichet, et sommes allés boire un verre comme nous aimons à le faire avant d'aller à un spectacle.

A 20h10, nous entrons dans le théâtre, donnons nos places à l'ouvreuse, qui mous mène à une loge. Là je lui dis que non, jamais je ne réverse de loges, toujours des fauteuils d'orchestre. Nous vérifions bien les billets et nous apercevons qu'ils sont, non pas à notre nom, mais à un nom presqu'identique au nôtre, seules les deux dernières lettres diffèrent.

Nous retournons donc au guichet, où le jeune homme  nous donne les billets à notre nom. Nous avons tous vérifié, le caissier, l'ouvreuse, Chéri et moi, c'était bien ça.

L'ouvreuse nous installe donc au troisième rang, je me souvenais avoir réservé dans les premiers rangs. Nous discutions tranquillement en regardant la salle se remplir quand l'ouvreuse revient vers nous, et demande à voir de nouveau nos billets, car elle était accompagné d'un couple présentant des billets pour les mêmes places. Et là, elle a vu ce qu'aucun d'entre nous n'avait auparavant remarqué, les billets étaient pour le vendredi 2 octobre et non samedi 3 !!

Nous sommes donc à nouveau retourné à l'accueil. J'ai dit au jeune homme que j'étais persuadée d'avoir réservé pour samedi et non vendredi, que j'ai dû m'emmêler dans les dates, et donc, que pouvons-nous faire. Il me répond, je vais regarder si je peux vous placer ailleurs, mais vous allez devoir repayer vos places.

Au prix de 50 eurs la place, donc 100 euros pour nous deux, ça fait cher la confusion de date. Chéri, parfait comme toujours est resté calme et souriant. J'ai dit au caissier, mais non, quand même, je reconnais avoir fait une énorme bêtise, mais vous ne pouvez pas nous mettre dans un petit coin sans payer de nouveau ? Là il me répond que de tout façon le problème ne se pose pas, puisque le théâtre est complet pour cette représentation.

Je lui dis, mais si on attend quelques minutes, et qu'il y a des gens comme nous hier, qui ne viennent pas, qui sont malades, qui ont un empêchement, pourrons-nous prendre leur place ?

Il a vu ma détresse et m'a dit, attendez quelques minutes, je vais voir.

Nous étions tous les deux dans le hall du théâtre avec Chéri, il était 20h30, l'heure de début de la représentation, j'avais très envie de voir cette pièce, je m'en voulais terriblement, les larmes se sont mises à couler.

Chéri, tellement gentil, m'a prise dans ses bras en me disant, ce n'est pas grave, tu as fait une confusion que tout le monde aurait pu faire, tu es fatiguée, viens, rentrons à la maison.

Et moi je ne bougeais pas, complètement perdue.

Et là le caissier et l'ouvreuse sont arrivés, nous disant, vite vite vite, ça va commencer, on a trouvé des places pour vous, mais pas l'une à côté de l'autre. J'ai regardé Chéri, je ne savais plus où j'en étais, il m'a prise par la main en me disant allez vite on y va tu veux voir cette pièce, tant pis si nous ne sommes pas l'un à côté de l'autre, on se retrouve dans deux heures.

Il y avait une place au sixième rang, une dans une petite loge tout au fond du théâtre. Chéri m'a dit de prendre la meilleure place.

A peine installée, je me démontais la tête pour apercevoir Chéri dans sa loge au fond avec d'autres gens, nous avions l'air aussi malheureux l'un que l'autre.

Il était à présent 20h35.

Tout à coup surgit une autre ouvreuse, disant, il y a deux places inoccupées au cinquième rang, les gens ne peuvent pas venir, décalez-vous pour qu'il n'y ait pas d'impression de vide. J'ai alors dit à l'ouvreuse, puis-je prendre ces places avec mon mari qui est seul là-bas sans moi ? Elle m'a dit en voyant mes yeux brillants de larmes, oui je vais le chercher, vite vite vite, on n'attend plus que ce placement pour démarrer.

Et nous avons finalement vu la pièce au cinquième rang, serrés l'un contre l'autre, main dans la main. J'aurais moins apprécié ce spectacle qui m'a beaucoup plu, si je n'avais pas été près de Chéri. Grand merci à tout ce personnel du théâtre de la Michodière qui s'est décarcassé, et grâce auxquels nous avons pu passer une si bonne soirée.

En sortant, nous avons parlé de la pièce, et Chéri m'a dit, tu vois tout est bien qui finit bien, rien ne peut nous séparer.

Mais n'empêche, je lui ai dit que ce genre d'étourderie ne m'est jamais arrivée, que j'ai toujours eu une excellente mémoire. Il m'a gentiment dit que oui, mais depuis quelques mois, je dors si peu, que toute mon attention est concentrée sur mon travail, et que je suis à bout. Je me suis mise à pleurer tellement il est gentil et compréhensif.....

Je n'en n'ai pas dormi de la nuit, ça ne peut pas durer comme cela. Je ne pense qu'au travail, il prend toute la place dans ma tête tellement je crains de faire une erreur, que tout le reste, je le néglige, je fais des étourderies. Celle-ci ne prêtait pas à conséquence, mais je me rends compte de la chance que j'ai d'avoir un mari si compréhensif et aimant, des amis patients qui attendent que je sois à nouveau disponible.....

Mais moi je dis que ça ne peut pas durer. Je vais droit dans le mur là non ?

Et puis je ne veux pas que mon travail qui m'épuise et occupe toute ma tête me pousse d'un extrême à l'autre. Passer de manger trois fois trop à ne pratiquement plus manger comme c'est le cas en ce mement (bon ce midi est un mauvais exemple pour le fait de manger évidemment:-)).

Il est donc grand temps que j'arrive à trouver un meilleur équilibre entre le travail et tout le reste qui constitue ma vie, tout ce que j'aime, tout ceux que j'aime....

Je ne sais comment y arriver...

Partager cet article

Repost 0

MERDE

Publié le par imaginer

J'ai appris deux mauvaises nouvelles cet après-midi !

La moins mauvaise, en tout cas, qui me désole mais me concerne le moins : Yohann doit déclarer forfait pour Pékin. Il va être opéré cette semaine de sa pubalgie qui prend de sales proportions. Grop coup au moral pour lui. Gros coup au moral pour mon frère.

Deuxième mauvaise nouvelle, mon frère fait à nouveau de grosses crises d'arythmie, son opération date d'il y a moins d'un an et n'a pas réglé le problème.

Il est en ce moment à Font Romeu avec son athlète canadien, et une jeune triathlète qu'il entraîne depuis peu.

Le 11 août il va avoir de nouveau électrochocs dans le coeur, juste avant son départ pour Pékin, où son athlète canadien a des chances.

Et en revenant de Pékin, début septembre, nouvelle opération...

Publié dans Fait iech

Partager cet article

Repost 0

Ouh que ça m'énerve

Publié le par imaginer

Je suis donc allée chez la kiné ce midi, qui s'est exclamée en me voyant arriver que plus les semaines passent, plus j'ai une petite tête fatiguée et soucieuse. Oui bon ben ça va je me vois tous les matins en me maquillant, je la connais ma tête.

Pourtant auprès de mes collègues je fais illusion, eux me trouvent lumineuse, merci l'anti-cernes et la poudre Météorites Guerlain. Mais la kiné apparemment voit derrière le masque et le sourire.

Je me suis comme d'abitude allongée sur le ventre pour qu'elle fasse les ultra-sons sur le mollet gauche, mais son oeil perçant a tout de suite vu ma cheville droite, le gros hématome violet qui la recouvre et la petite boule qui pointe. J'ai expliqué ma chute de samedi, en lui disant que grâce aux poches de glace matin et soir, à l'arnica et aux massages ça va de mieux en mieux.

Mais......elle a approfondi la chose et a appuyé pile sur le petit endroit où ça fait mal, et pour cause, un ligament s'est rompu. Elle m'a posé un strapping pour bien maintenir la cheville (j'avoue que ça allait tout de suite mieux) et m'a fait une ordonnance pour une chevillère que je dois porter trois semaines. Un ligament met trois semaines à cicatriser paraît-il...

Je vous le dis, je suis en train de partir en morceaux:-)

Merde merde merde juste au moment où enfin je pouvais enfin recommencer à courir...... Ceci dit, c'est le ligament antérieur droit, qui ne me fait pas souffir quand je trottine, mais quand je bouge ma cheville lattéralement. Donc la kiné n'est pas fondamentalement contre le trottinement. Je verrai ce que dit JC ce soir, si pendant trois semaines il préfère travailler le haut du corps. Ce qui va à l'encontre de ce qu'il m'a expliqué vouloir faire en avril, à savoir énormément de cardio, plutôt que la musculation, que nous travaillerons fort cet été.

Il devient urgent que je m'équipe de chaussettes de contention sportive, qui maintiennent chevilles et mollets.....

La kiné dit que ma fatigue physique va faire que je me blesserai continuellement.

Ca je le comprends, mais je ne peux pas poser de vacances avant la mi-juin. Je vais essayer de négocier une semaine en mai, quelques jours groupés avec un des ponts, ça passera peut-être. Je le sais que c'est de ça dont j'ai besoin, de repos, de détente, de sommeil....

Mais j'ai aussi besoin du sport pour tenir psychologiquement......

Bref, vous l'avez compris ça m'énerve ! A choisir je préfère être énervée que découragée, c'est plus positif pour moi.....

Allez, je retourne à mes stats et à la clotûre trimestrielle.

Bonne soirée. Et faites attention où vous mettez les pieds;-)

Publié dans Fait iech, Sport et bilans

Partager cet article

Repost 0

Oui mais là.....non !

Publié le par imaginer

Je ne sais pas ce qu'ils fichent là OB. J'ai vu que j'avais des commentaires et quand j'ai voulu y répondre pffuuiiittttt ils avaient disparu.

J'ai répondu à ceux que je voyais, pffuuiiitttt mes réponses ont disparu.

En plus, je ne sais pas si ça vous le fait, mais quand je réponds à vos commentaires depuis hier, on me demande de taper des lettres pour prouver que je ne suis pas un robot.....

Bon espérons que tout rentrera dans l'ordre. En tout cas, ne croyez pas que j'ai répondu à certaines d'entre vous et pas à d'autres.

Sinon vous l'avez constaté, pas de bento aujourd'hui. J'étais légèrement indisposée niveau gastrique, je me suis juste emmené une soupe, deux tranches de jambon et une pomme.

Là ça va carrément mieux, je suis affamée du coup. Je mange un petit pain complet aux céréales pour le goûter. Comme quoi les féculents et sucres lents sont vraiment importants le midi. D'autant que j'ai sport à 20h30.

A demain, passez une belle soirée....malgré l'actualité sportive dramatique !! C'est vraiment triste...

Publié dans Fait iech, Bentos

Partager cet article

Repost 0

Bento 18 décembre 2014

Publié le par imaginer

Je commence par l'essentiel, mon frère. Il est resté hier huit heures au bloc opératoire, bien plus que prévu. Quand il est arrivé dans sa chambre en soins intensifs, ma belle-soeur a pu voir le chirurgien, qui lui a dit que l'opération s'est "à peu près bien passée". C'est le "à peu près bien" qui est inquiétant.....

Ils se sont rendus compte qu'il y a un petit épanchement (de quoi ?) dans le coeur, à l'endroit où ils ont placé la petite chose censée rétablir le bon rythme.

Il va rester en soins intensifs quelques jours, jusqu'à ce que les médecins voient si l'opération a porté les fruits qu'ils en attendent...

Ma belle-soeur nous a dit hier soir que mon frère avait mal, qu'il ne pouvait pas parler.

Je lui ai juste envoyé un SMS pour lui dire que je pensais fort à lui, il m'a répondu quelques mots, il a quand même eu cette force.

J'espère qu'ils lui auront donné un anti-douleur et de quoi dormir, qu'il puisse se reposer, récupérer........

J'espère pouvoir l'appeler aujourd'hui.

Le bento pour ce midi :

Bento 18 décembre 2014

• Saumon et cabillaud frais, juste poëlés, bien moëlleux

• Riz basmati, nature

• Fondue de poireaux made in Chéri, avec oignons et beurre blanc (un délice sans nom !)

Les poissons sont sur un lit de fondue de poireaux, j'aime vraiment trop ça. Chéri a acheté des poireaux au marché dimanche, on en a mangé en vinaigrette, en soupe, on a eu notre semaine poireaux et c'était bien bon.

Bento 18 décembre 2014

La journée hier au siège avec mon DG a été éprouvante. Nous avons enchaîné rénion sur réunion, j'ai rencontré des directeurs d'entités juridiques et financières avec qui je vais travailler......

Je vais essayer d'oublier tout cela pendant les vacances, car la masse de travail à faire en janvier pour finaliser la fusion est impressonnante.

Je vous remercie de tous vos petits mots gentils pour mon frère, nous avons été nombreux à penser à lui ! Même JC m'a envoyé un SMS. En revanche je n'ai pas du tout parlé de mon frère au travail. Au travail rien ne transparaît...

D'ailleur en parlant de JC la séance de ce soir risque d'être difficile, je n'ai pas dormi la nuit de mardi à mercredi, j'ai fait une journée de 14 heures hier, ce matin levée à 5H30. Ce midi je vais chez la kiné et à 19H30, sport:-) Ceci dit, les séances de sport ont ce pouvoir de me vider totalement la tête et le corps, et de me faire un bien réel.

Côté lecture, je viens de me replonger dans les Rougon-Macquart. Tous les 9-10 ans je relis tout Zola et tout Maupassant je ne m'en lasse pas. Tout comme je relis Autant en emporte le vent, L'ecume des jours et Le petit prince. Ce sont mes piliers, les livres dont je ne me lasse jamais, dont je découvre de nouvelles choses à chaque lecture.

Certains livres que j'ai lus à l'adolescence, relus une fois adulte n'ont pas tenu la distance. Mais ceux-là, oh que oui. Même si certaines théories de Zola, notamment sur l'alcoolisme sont très à côté de la plaque, mais bon, ce n'est pas très grave. Quand je suis plongée dans un Zola, j'oublie tout et en ce moment, ça m'aide beaucoup.

Bonne journée tout le monde, prenez soin de vous !

 

 

Publié dans Bentos, Fait iech

Partager cet article

Repost 0

Expliquez-moi

Publié le par imaginer

Pourquoi, malgré ce genre de journées qui s'enchaînent, où je brûle entre 2800 et 3300 calories et n'en absorbe qu'environ 1800, mon poids ne bouge pas d'un gramme ? Malgré les trois séances de sport hebdomadaires, malgré la marche, malgré mes repas que j'essaie d'équilibrer.

Expliquez-moi

Trop d'angoisse ? Trop de fatigue ? Mon corps trop sollicité qui se protège et s'accroche aux kilos ?

Mon cerveau qui pense au boulot et à mon frère 24h/24 et ne peut donc pas se mobiliser pour autre chose, à savoir la perte de poids ?

Mon organisme qui éprouve le besoin de faire un pallier à ce poids ? J'ai pris une dizaine de kilos de muscles, ma silhouete a notablement changé, mon corps est tonique, les muscles sont beaux et développés (dixit la kiné) mais....je pense réellement ne pas encore être à mon poids de forme, je sais que j'ai encore des kilos en trop. En ce moment, je ne focalise pas sur la perte de poids, j'ai plus urgent à faire, mais quand même...... ça s'ajoute à la liste des choses qui me stressent et me fatiguent, je suis donc dans un cercle sans fin.

Je ne vais pas tarder à craquer...... Enfin je dis ça, mais non. Je n'ai même pas envie de manger, et surtout pas envie d'arrêter le sport. La seule chose dont j'ai vraiment envie/besoin, ce serait de mettre mon cerveau au repos quelques heures par jour.... C'est là où se trouve le risque de craquage réel...

Même mes rêves sont désagréables et me laissent un goût amer au réveil.

Bon, allez, nous sommes vendredi, le week-end s'annonce très agréable. Demain matin, séance avec JC. Et puis une pièce au théâtre Edouard VII "le dîner d'adieu", écrite par les auteurs du "Prénom", pièce que j'ai vue dans ce même théâtre. Ca fait des semaines et des semaines que j'ai réservé, c'est pris d'assaut, et j'ai très envie de voir cette pièce avec des acteurs que j'apprécie beaucoup, Audrey Fleurot, Eric Elmosnino et Guillaume de Tonquédec.

Ainsi qu'un dîner au Louchébem avec ma collègue binôme (celle qui a remplacé ma collègue ayant eu son accident il y a un an). Nous sommes vraiment devenues très proches, et avons envie de dîner avec nos maris respectifs. Ce sont deux hommes "gaillards", qui aiment la viande, et quel endroit, à Paris,  mieux que le Louchébem pour de la bonne viande ?

J'espère que cette soirée ne sera que la première d'une longue série. Pour la première fois, nous avons pensé que le restaurant est plus simple, pas de stress d'un côté ni de l'autre à préparer un repas.....

Passez un doux week-end, prenez soin de vous, je le répète souvent, mais quoi de plus important que d'aller bien pour pouvoir rendre heureux ceux que nous aimons.....

 

Partager cet article

Repost 0

Suis pas au top

Publié le par imaginer

Petite forme physique. Petite forme morale.

Je ne dors que trois à quatre heures par nuit, je me sens vidée....et vide. Sans doute le contrecoup de ces deux derniers mois.

Je n'ai pas envie de manger, juste envie de me rouler en boule dans un coin.....j'ai la larme facile.... Je bois beaucoup, plus que d'habitude de café...

J'attends l'ouverture de la salle de sport pour aller faire la séance de 90 minutes d'endurance cardio, la séance 2 (détail ici), on va voir si j'en suis capable, physiquement et au mental.....

Cet après-midi nous allons voir (enfin) l'expo Robert Mapplethorpe au Grand Palais. Il est temps, elle se termine le week-end prochain, et j'ai vraiment envie de la voir......

Bon dimanche. Prenez soin de vous...

PS : même pas eu le courage de répondre à vos commentaires sur l'article précédent, excusez-moi. Mais je les ai lus attentivement et vous remercie de vos éclairages.

Publié dans Fait iech, Sport et bilans

Partager cet article

Repost 0

Trois nouvelles : une bonne, une bonne et une bonne

Publié le par imaginer

Mon frère va bien. Finalement, ça change non stop, son chirurgien cardiaque a fait venir un confrère d'un hôpital plus important, qui a jugé l'opération prévue ce matin prématurée. Depuis 24 heures le coeur battait normalement. Il a donc prescrit un traitement médicamenteux pour les deux mois à venir et s'il ne se passe rien de grave d'ici fin août, ils prendront une décision "plus calmement".

 

Je vais bien. Mon gastro est passé me voir à mon réveil après la fibroscopie, me confirmant que l'endobrachyoesophage est toujours aussi long, mais pas plus. Toujours tapissé de polypes, il en a prélevé une quinzaine. A vue d'oeil, pour lui, cela ne s'est pas aggravé, entre nous je préfère car étant passé en 9 ans du stade un au stade quatre, le prochain stade est le cancer....... Une chance sur huit à terme, mais pour l'instant le gastro me dit que c'est son affaire de surveiller, que le jour où réellement il faudra m'inquiéter il me le dira. Et comme je lui fais confiance, entre deux fibroscopies je n'y pense pas, heureusement. Rendez-vous dans dix jours pour connaître les résultats des biopsies mais il paraissait bien moins soucieux qu'à la fibroscopie de l'année dernière.

 

Nougatine va bien. Nous sortons de chez le vétérinaire qui a été impressionné de sa capacité de récupération. Il l'a examinée comme la semaine dernière, et autant elle était apathique et abattue et s'était donc laissée manipuler, autant là elle a retrouvé son énergie, et de rage, lui a fait un caca dessus....... Très odorant...... J'ai eu honte, mais ça s'est fini en fou-rire, même du vétérinaire....... Elle doit encore prendre une semaine d'antibios, je continue la pommade anti-inflammatoire jusqu'à la fin de la semaine, et trois semaines de vitamines.

 

Allez, on est tous repartis pour des années de bonne santé !!!!!!!!!!! Je le souhaite infiniment pour mon frère !!!!!!!! Lui, il est à suivre TRES sérieusement.....

 

En tout cas, après les émotions de ces derniers jours, voilà un peu d'apaisement bienvenu.......

Publié dans Fait iech

Partager cet article

Repost 0

Bon, voilà ce qui va se passer

Publié le par imaginer

Là, mon frère est sous perfusion, et relié à des appareils qui mesurent ses battements de coeur.

Mercredi matin, il va être opéré. Pas juste endormi comme mercredi dernier pour faire des électrochocs sur les oreillettes, non, vraiment opéré......

Il ne m'a guère donné de détails, il est fatigué, anxieux.......

Au moins c'est fait dès mercredi matin, et j'espère que cette fois il sera tranquille, pourra se reposer en paix, et reprendre le cours de sa vie........

Que dire de plus ? Je ne sais pas si c'est bien, pas bien, j'espère qu'il est entre de bonnes mains au CHU de Reims........

Chéri, toujours tellement gentil, me réconforte tellement......

Et comme il sait que le chocolat noir est permis grâce à un IG bas, voilà ce qu'il m'a rapporté ce soir. Mais vraiment je n'ai pas faim, rien ne passe.

 

Bon, voilà ce qui va se passer
Bon, voilà ce qui va se passer

Bonne soirée tout le monde. Je vous l'écris souvent, mais ce soir plus que jamais, je vous le dis, prenez soin de vous, et n'hésitez jamais à dire à ceux que vous aimez que vous les aimez.

Publié dans Fait iech

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>