Merci(s)

Publié le par imaginer

Merci à mes nouvelles chaussures de running, achetées à la Boutique du Marathon, où de vrais pros examinent notre posture, nous font courir dans la rue, afin de nous conseiller le modèle le mieux adapté à notre gabarit et aux styles et nombres de kilomètres courus chaque semaine, sur quel terrain etc.......

Merci(s)

Merci à mes mollets, qui cavalent sans relâche et ne me lâchent pas...

 

Merci à ma montre qui ce matin a affiché ceci :

Merci(s)

Merci à mon corps, pas trop rancunier de tout ce que je lui ai fait subir ces trente dernières années et se plie de bonne grâce aux exercices intenses que je fais (vendredi soir par exemple, on a fait des fractionnés à 12,5 km/h, sous 35 degrés à 19 heures au stade).

Et plus que tout, merci à JC, mon prof, qui m'a fait progresser non seulement physiquement, mais a aussi incroyablement renforcé mon mental. En me faisant travailler la cardio, la muscu, en couplant les exercices dans le but de m'affiner, de me faire gagner en endurance.

 

Bref, tous ces mercis pour vous dire que ce matin, j'étais heureuse !!!!!! Je suis allée courir au stade (ça change du tapis de course, c'est super agréable). Il y avait plein plein de gens qui s'entraînaient. Des hommes, des femmes, des vrais athlètes qui couraient très vite, des jeunes, des beaucoup moins jeunes, des très minces, des secs qui ont l'habitude de pratiquer la course de fonds, des dodus, des gros.........

 

Nous étions très nombreux à enchaîner les tours de piste. Et je suis très contente de ce que j'ai fait. J'ai tourné, tourné sur la piste, jusqu'à atteindre 6,3 kilomètres, la distance exacte de la course la Parisienne (que je fais le 15 septembre).

En septembre 2012 j'ai fait également la Parisienne, en 55 minutes et 2 secondes. Je me suis fixée comme objectif cette année 45 minutes. Et bien ce matin, sur cette distance, j'ai fait 44 minutes 56 secondes.

Alors oui, j'étais super contente, super excitée, de me dire que je peux courir 45 minutes non stop à une vitesse moyenne de 8,42 km/h, et ce, sans souffrir.

Que des bonnes sensations..... Le temps était parfait, 20 degrés ce matin tôt, un tout petit peu de vent. J'ai pris un plaisir inouÏ.

 

Alors oui, j'éprouve le besoin de vous le raconter,et de remercier tout ce qui m'a aidée, vous, mon prof, mes chaussures, mes jambes:-))

Publié dans Sport et bilans

Commenter cet article

V. 29/07/2013 12:26

Merci à toi de raconter tout ça ! ça fait du bien :)

imaginer 30/07/2013 07:01

Ca nous fait du bien à toutes, c'est ça qui est important.