Me débrouiller

Publié le par imaginer

Hier matin, toute excitée que j'étais de ma course au stade, j'ai envoyé un SMS à JC. C'est lui qui me l'avait demandé, car vendredi soir, nous avions parlé de ce que j'allais faire dimanche matin.

En général quand je lui envoie un SMS le week-end, il répond dans l'heure ou les deux heures qui suivent. Et hier, de toute la journée, rien......

A 22H30, il m'envoie un SMS me disant qu'il vient d'avoir un décès dans sa famille et que nous ne nous verrons pas avant septembre. Et qu'il ne pourra pas m'envoyer par mail comme il l'avait prévu le programme de ce que je dois faire en août, pendant ses vacances.

 

Nous devions nous voir encore cette semaine, puis il partait 4 semaines en vacances.

Je suis inquiète, car il n'a pas donné de précisions, j'espère qu'il ne s'agit pas d'un de ses très proches. Je lui ai répondu par un court SMS lui disant que je suis triste pour lui, qu'il prenne soin de lui et de sa famille. Il a un bébé de 10 mois, il est jeune marié, j'espère que sa famille proche va bien.

En plus vendredi soir, il m'expliquait comment il donne des cours de sport à ses jeunes frères et comment il commence à "jouer" avec son bébé...... J'y ai pensé toute la nuit, j'espère qu'il s'agit d'un parent lointain, et qu'il est obligé de se rendre d'urgence en Côte d'Ivoire, que c'est pour ça qu'il a besoin de temps. Et non parce que c'est quelqu'un de tout proche........

Bon, à suivre........

Alors, c'est carrément moins grave, et même pas grave du tout, le fait que je me retrouve livrée à moi-même en août...... Il y a d'autres profs à la salle de sport bien sûr, mais je préfère attendre le retour de JC......

 

Donc, je vais me replonger dans les programmes qu'il m'a faits par mail ces derniers mois, et concocter mon programme d'août, c'est là où je voulais en venir en écrivant ce post. Et du coup je vais alterner d'aller courir dehors, et les abdos et la muscu que je peux faire seule sans coach, sans risque d'une mauvaise position......

Ainsi que course sur tapis, rameur, elliptique etc...... Et je noterai ici chaque semaine ce que j'ai fait......

Ca me fait bizarre d'être livrée à moi-même, ça va être un test. Et puis surtout je ne me sens pas très bien, je pense à JC et je suis inquiète.........

Publié dans Sport et bilans

Commenter cet article

Cicciotella 29/07/2013 20:44

Je suis désolée pour cette triste circonstance ; j'espère que ses retrouvailles avec les autres endeuillés leur permettra de se consoler mutuellement et de resserrer les rangs.

Le mieux, en ce qui concerne ton programme sportif serait peut-être, justement de travailler ce que tu faisais récemment, en cherchant la progression dans l'aisance plutôt qu'en augmentant les charges ou les distances... je dis ça, moi qui n'y connais rien.
On a tous besoin, aussi bien dans le domaine sportif qu'intellectuel de "laisser décanter", d'entretenir, simplement ; c'est pour ça qu'on a créé les vacances. ;o)

imaginer 01/08/2013 06:45

Vous avez raison. Hier je suis allée courir, en laissant dériver mes pensées, au bout d'un moment elles ne sont absolument plus structurées, je suis juste attentive à mes sensations, le souffle, les jambes.....
C'est ça qui procure le plaisir, prendre conscience de ses sensations, adapter sa vitesse etc......
En revanche hier je n'ai pas fait les 6 kilomètres que je m'étais fixés, je suis partie trop vite à plus de 9km/h, il faisait une chaleur écrasante.
C'est ça à quoi il faut que je fasse attention j'ai toujours tendance à partir trop vite.
Je voudrais y aller ce soir, mais ils annoncent 40 degrés alors on verra à 18h30 si je me sens d'y aller.......

mllelili 31/07/2013 08:06

Je partage complètement ce que tu dis Ciccio, souvent les gens sont admiratifs parce que tu cours seule (rapport à la motivation qui faiblit parfois) mais ils ne réalisent pas que ce moment seule c'est aussi un moment privilégié, quand j'ai un souci, les pensées défilent mais pas du tout comme si je réfléchissais assise, une autre façon de voir les choses. Un autre truc à tenter imaginer c'est une espèce de pleine conscience, être concentrée sur sa respiration, hyper à l'écoute de son corps mais parties par parties (un bodyscan en action:) ) je ne sais pas si je l'ai raconté ici (parfois on radote :) ) mais une fois je sentais tellement bien l'importance de mes abdos, plus l'hyper attention à ma respiration c'était un moment très fort, j'ai vraiment vécu cette course de façon incroyable!
J'espère aussi pour ton coach que ce n'est pas un très proche qu'il a perdu. Et toi, je ne me fait pas de souci tu vas y trouver du positif à ces séances seule, encore une occasion d'avancer :)

Cicciotella 30/07/2013 09:24

Ce qui m'a fait du bien, en découvrant la course à pied l'automne dernier, c'est justement cette solitude, les pensées. Il ne faut pas avoir peur du vide, ne pas se coller - comme je le vois tant - des baladeurs sur les oreilles. C'est vraiment un temps pour soi.
J'ai un copain qui m'a dit que cela avait été pour lui une véritable thérapie d'écouter enfin sa propre voix en courant, au lieu d'avoir le cerveau toujours pris par une lecture, ou la télé ou la musique...

imaginer 30/07/2013 07:13

J'espère pour lui.......

Oh oui ne t'inquiète pas je ne vais surtout pas me risquer à augmenter les charges, la muscu c'est vraiment délicat, je ne me risque pas à en faire sans lui, et risquer de me faire mal avec une mauvaise position.
En ce moment, on travaillait la vitesse.....
Moi je vais piocher dans les programmes qu'ils m'avaient précédemment écrits pour les vacances, pour les jours où il ne fera pas très beau et que j'irai à la salle, faire des abdos, du rameur, du gainage.
Et à chaque fois que je vais pouvoir je vais aller courir dehors. Et là où je te rejoins, c'est que oui, je me suis dit que je vais coourir, tout simplement, péreniser le rythme que j'ai atteint, prendre du plaisir......

Car faire des fractionnés toute seule, pas très drôle.....

Je vias aller courir ce soir, ça me fait très bizarre, car le mardi et le vendredi on fait une séance ensemble, ça me fait bizarre d'aller courir toute seule. Mais bon de toute façon, ses vacances démarraient ce samedi qui arrive jusque fin août.......
De toute façon je travaille tout le mois d'août, alors je continue mon rythme bentos, sport "-' fois par semaine.

moune 29/07/2013 17:30

Tu vas gérer ça comme un pro j'en suis sure ! Je ne vois pas où est le problème ! D'ailleurs, encore un peu et tu pourras devenir coach toi-même ! ;-) Bises

imaginer 30/07/2013 07:06

Oh non, je t'assure c'est important le soutien de mon coach. Il fait partie intégrante de mon parcours. Et partie de ma vie, j'aime la complicité que nous avons développée.
Je sais que je mets trop d'affectif dans tout ce que je fais........
Et je me rends compte que je suis encore loin de la fin de mon parcours j'ai toujours besoin d'une "béquille". Pour certains, c'est un psy, un nutritionniste, des médicaments, moi en ce moment ma "béquille", qui m'aide à tenir debout et à avancer, c'est mon prof......