Bento 26 juillet 2012

Publié le par imaginer

26 juillet 2012• Maquereaux à la diablesse (moutarde, piment rouge, ail)26 juillet 2012

• Céréales (blé, orge, maïs, soja)

• 1 carotte en bâtonnets, avec pour tremper une cup de sauce (1/2 cuillère à café de mayonnaise et du tabasco pimenté)

• Petits morceaux de fromage (Chaussée aux Moines)

• 1 Wasa sésame

• 3 abricots26 juillet 2012

 

 

Cette semaine, à la demande du coach de la salle de sport, je prends en photo absolument tout ce que je mange. Il veut analyser pour voir si je ne fais pas certaines erreurs.

 

Car le programme qu'il me fait faire semaine après semaine, cardio + muscu tonique pour affiner et non faire gonfler, me muscle en effet (j'ai les cuisses dures, les fesses aussi, les abdos sous ma couche de gras), mais trouve que mon métabolisme n'est pas très actif cependant.

 

Nous avons rendez-vous mercredi prochain, il regardera donc cela. Je prends donc en photo mes dîners, petits déjeuners en plus des bentos, mes grignotages s'il y en a.....

 

Bon par exemple, Chéri a invité ses co-stagiares pour un apéro-dîner demain soir, et ce matin, m'a montré la liste de ce qu'il prévoit de faire pour le buffet, vais-je pouvoir me contrôler et ne pas manger plus qu'à ma faim ?

 

A suivre...

Publié dans Bentos

Commenter cet article

Karin 26/07/2012 16:59


Je suis complètement d'accord avec V.


Ton coach, en voyant les quelques douceurs que tu t'accordes maintenant quand tu as faim, va forcément te parler calories, mauvaises graisses, hyperglycémie et j'en passe, et envisager pour toi
un régime hypocalorique avec légumes et poisson vapeur; le genre de trucs que tu as fait toute ta vie et qui se sont soldés par des échecs successifs car trop restrictifs et frustrants.


 


Ecoute-le point de vue sport, mais fais-toi confiance question nourriture. Fais aussi confiance aux Drs AZ qui ont compris et dont la méthode semble porter ses fruits. Tu maigris lentement, c'est
sûr, mais beaucoup plus sereinement qu'avant car tu peux manger maintenant ce qui te plait. Cet amaigrissement très lent est d'autant plus durable (et c'est ce qui compte au final, non?) car
justement il n'y a plus de frustratiuons dues aux mises à l'écart de certains aliments.


 


Il faudra juste être patiente et faire confiance à ton corps qui finira bien par se lâcher à un moment. Il ne peut pas jouer éternellement les stockeurs si tu ne lui donnes pas de quoi stocker.


 


Facile à dire tout ça, je sais....


 


Allez courage, et surtout, ne désespère pas! Continue sur cette voie, car c'est la bonne!


Et ces maquereaux, bons?


 

imaginer 27/07/2012 10:19



Bien sûr vous avez raison toutes les deux.


Côté nutrition, je ne crois qu'en AZ. Je pense que seule leur méthode peut nous réconcilier avec notre corps, avec la nourriture, et nous faire atteindre notre poids d'équilibre, qui n'est pas
forcément celui qui sera conseillé par un coach sportif d'ailleurs:-)


Et bien sûr je continue à manger de tout, ce qui me fait envie, en essayant réellement de m'arrêter quand je n'ai plus faim. Et surtout, de ne pas me jeter sur la nourriture lors d'une EME, mais
de faire quelques respirations, de passer à autre chose.


 


Je ne veux pas entamer ce débat avec le coach, car je vois bien que ce que disent les AZ est loin de convaincre beaucoup de professionnels de la santé et de la nutrition. Je l'ai encore constaté
avec la diététicienne de la thalasso avec qui j'ai eu l'occasion de discuter à deux reprises. Beaucoup de pros sont encore dans le restrictif, sans tenir compte de l'état psychologique et
physiologique des gens dont ils s'occupent.


 


Donc je fais ce qu'il m'a demandé, je verrai ce qu'il en tirera comme conclusion, ça m'intéresse de savoir ce qu'il pense, tout simplement.


 


Hier soir par exemple, Chéri, vu la chaleur, m'avait préparé une citronnade quand je suis rentrée du bureau. Il sait que j'adore ça, tout simplement des citrons pressés, de l'eau, je me régale.
Il avait en plus ouvert une boîte de Pringles. Le genre de trucs que j'aime, comme tout le monde j'imagine, et que lorsque tu en manges un, tu manges la boîte.


Et bien j'ai pris mon temps, j'ai dégusté le premier comme appris avec les AZ. Et je n'en ai mangé que 4 en tout, en les croquant petit bout par petit bout, alors qu'habituellement je le mets
entier dans ma bouche. Donc, pas de raison de me priver de ce petit plaisir, quelques Pringles, je refuse dorénavant de me priver de ce genre de chose.


 


Après, tout est dans la mesure évidemment, savoir m'arrêter alors que j'ai encore faim, pour pouvoir profiter du plat suivant. Ca, ce sera long.


 


On verra ce soir, où il va y avoir un buffet avec plein de choses que j'aime, si j'arrive à écouter ma faim, à goûter de tout en petite quantité, pour être sûre d'avoir faim jusqu'au bout.


 


En tout cas, je me suis pesée ce matin, j'ai perdu 1 kilo depuis lundi, allez comprendre.......


 


PS : les maquereaux, les différentes sortes que j'ai goûtées jusqu'ici, sont pur délice !!!!!! Vraiment très différents des maquereaux en boîte de supermarché, peu digestes. A goûter dès que tu
as l'occasion Karin.



V 26/07/2012 12:46


Je ne peux que te conseiller de suivre tes envies et les conseils des Dr A & Z. C'est (selon moi, et je ne suis ni Dr, ni diéticienne) la seule méthode pour se réconcilier avec la nourriture.


 


Car le problème de la nourriture c'est que nous somme obligé de faire avec. Ce n'est pas comme une drogue de laquelle on doit essayer de s'éloigner. C'est soit on continue avoir un mauvais
rapport, soit on cherche (et j'espère on trouve) la sérénité.


 


Les trucs pour perdre du poids on les connaît. Je dirais même que le plus difficile n'est pas de perdre, mais de ne pas reprendre le poids perdu et surtout de ne pas être obsédé par son
poids, la nourriture, etc.


 


Tout ça pour dire que je crains que ton coach te propose une alternative peu zermatienne.