Bento 11 juin 2015

Publié le par imaginer

Bento 11 juin 2015
  • Filets de sardines à l'huile d'olive
  • Carottes râpées assaisonnées à l'huile d'olive et au citron

Tous les autres légumes sont natures, l'huile des sardines et des carottes servira pour tout

  • Salade de mâche
  • Concombre
  • Tomate
  • Radis
  • Boules de mozzarella
  • Poivre noir
  • Sojasun figue
Bento 11 juin 2015

Hier soir, j'ai dîné d'une salade composée du même genre, avec en plus une escalope de veau.

Et j'ai dégusté un demi Nougatti, ma barre chocolatée préférée entre toutes. Juste un demi Nougatti !!!!!!!!!!!!! Il y a quelques années, j'en aurais mangé trois....quatre.....cinq....six....... jusqu'à avoir envie de vomir.

Là, un demi, ça fait deux bouchées, je me suis régalée. J'ai donné l'autre demi à Chéri. Maintenant j'ai compris que des Nougatti je peux en manger quand je veux, pas besoin de me remplir, puis de culpabiliser et ne plus rien manger pendant trois jours pour craquer ensuite encore plus fort, encore et encore.

Cette spirale infernale a l'air terminée. Je l'espère. Non, je le crois vraiment... Je peux me faire confiance (?).

Passez une très bonne journée.

Bento 11 juin 2015

Commenter cet article

heure-bleue 11/06/2015 09:57

Je n'ai jamais mangé de nougatti, je ne vais pas commencer aujourd'hui.
La cortisone est mon ennemi.

imaginer 12/06/2015 10:48

Le Nougatti c'est la vie ! En chocolat "industriel", je ne les mets pas en concurrence avec les chocolatiers que j'aime, c'est vraiment Côte d'Or que je préfère. Ce chocolat a un goût particulier,on aime ou pas.....
Mais tu devrais goûter un Nougatti une fois c'est.......hummmmmm

mllelili 11/06/2015 09:50

Ton bento ressemble beaucoup à mes repas du moment quand suis seule à la maison, avant je cuisinais maintenant j'ai complètement délégué à l'homme, alors quand je dois me nourrir toute seule je vais à la cuisine quand j'ai déjà faim, je découpe, je râpe, je cuis un oeuf ou j'ouvre une conserve de poisson, ou une boite de pois chiche, et hop j'assemble et en plus je me régale. Parfois je culpabilise un peu d'avoir perdu complètement le gout de cuisiner mais peut être que ça reviendra.
Cette liberté gagnée par rapport à une douceur c'est chouette, ne pas se sentir obligée de la manger en entier si on n'en a pas envie, ne pas en être frustrée...

imaginer 12/06/2015 10:55

Je n'ai jamais été une super cuisinière et depuis bientôt 12 ans je n'ai pas fait un seul repas. Si ça se trouve je ne sais plus cuisiner:-)
Chéri prépare tous les ingrédients pour les salades et ensuite nous mettons chacun ce que nous souhaitons dans notre assiette, nous avons chacun nos préférences.
Les très rares fois où je fais le repas, ce sont des pâtes, ça je fais super bien les pâtes et les sauces pour les accompagner. Et la ratatouille, mon plat préféré entre tous.
Mais vu que Chéri aime cuisiner bien plus que moi, et qu'il le fait infiniment mieux, je le laisse faire avec plaisir.
De toute façon en ce moment je ne suis pas difficile à nourrir, la fatigue diminue l'appétit....
Les seules choses que je cuisine, quand nous recevons, ce sont les desserts, et encore, pas toujours.....
Mais je suis contente de maintenant aimer les salades, les légumes, de ne pas me contenter de me nourrir de pâtes et de chocolat comme je faisais quand j'étais célibataire, pour me remplir et compenser la fatigue.....
Et encore plus contente de savoir déguster, et comme tu le dis, d'avoir gagné ma liberté face au sucré.....