Grosse (très grosse) colère

Publié le par imaginer

Hier soir j'ai passé un mauvais quart d'heure. Vous m'aviez prévenue, c'est arrivé, JC s'est vraiment mis en colère.

Waouh......une fois il m'avait dit que je ne l'avais jamais vu furieux, que quand il me disputait, ce n'était rien. Et bien là j'ai vu....

Je suis arrivée à 20 heures, tout sourire, de bonne humeur, en forme. Toute fière de mes nouveaux caleçon et tee-shirt Décathlon, taille M. Quand j'ai commencé à travailler avec JC je mettais du XXL, je suis passée au XL, qui flottait, et là, j'ai enfin assumé de mettre du M. Cette fois ça se voyait vraiment que je me suis affinée.....

JC m'a regardée avec ses yeux au laser (de toute façon  tee-shirt XL pour me cacher ou tee-shirt M à ma taille, il voit l'évolution de mon corps sans faux-semblant), et m'a dit "je dois te parler".

Ouh là j'ai tout de suite senti que ce n'était pas pour me féliciter.....Depuis presque trois semaines, JC m'a demandé de faire quelque chose de ch...... mais qui lui paraissait important. Lui envoyer des photos de tous mes repas, de tout peser et de lui détailler chaque ingrédient. Je sais que pendant un moment, je le faisais, de tout peser, tout compter, mais maintenant que j'ai perdu l'habitude, ça m'a paru d'un pénible !

Mais bon je l'ai fait. JC a passé beaucoup de temps à tout analyser, et il en ressort que..... Oui je mange de tout, toutes les catégories d'aliments sont présentes, mais pas en quantité suffisante. Et notamment pas assez de sucres, enfin de glucides.

Pendant ces trois semaines, où pourtant, j'ai fait comme d'habitude, resto le week-end, repas habituels à la maison, bentos, je n'ai mangé que 950 à 1100 calories par jour.

Je ne le fais pas intentionnellement, puisque de toute façon il y a bien longtemps que je ne pèse plus ni ne compte les calories. Mais brûler 2500 à 3500 calories par jour et n'en consommer que 1000 ce n'est pas supportable pour le corps, surtout en dormant trop peu, en travaillant 12 heures par jour puis aller au sport le soir.

Visiblement, petit à petit je me suis mise à réduire les portions (oui, vous me l'avez dit maintes et maintes fois), souvent au restaurant je ne mange que les deux-tiers, voire la moitié du plat. A la maison je vois bien que je prends des portions dans de petites assiettes, trois fois moins importantes que celles de Chéri. Dans mes bentos, les féculents, c'est deux, maxi trois cuillères à soupe par exemple. J'ai moins faim, vraiment..... Ou alors, est-ce que je m'auto-persuade que je n'ai ni faim ni envie ?

Peut-être.....

Je reconnais que je suis terrorisée à l'idée de regrossir, que je veux m'affiner encore, me muscler, j'ai transféré mes excès de l'autre côté.

Je pensais sincèrement entendre et comprendre les signaux de mon corps or apparemment, je les interprète à ma façon, je fais la sourde oreille.

JC m'a dit que je ne peux pas continuer comme ça, lui voit le langage du corps pendant les séances, là personne ne peut faire semblant en plein effort. Et il m'a dit qu'en ce moment je suis vidée, que le sommeil fait aussi partie du travail de musculation et que j'en manque cruellement. Que nourrir mon corps est essentiel et que je ne le fais pas assez.....

Il m'a dit, "tu t'es remise à te restreindre, tu t'es remise au REGIME alors que j'ai toujours été clair, le régime doit disparaître à jamais au profit de l'EQUILIBRE".

Je lui ai répondu qu'il me connaît par coeur, qu'il sait que justement, l'équilibre c'est tellement compliqué avec moi, je suis toujours dans l'excès. Il m'a dit que oui il le sait, que ça fait deux ans qu'il a tout réussi avec moi, renforcer mon mental, mon corps, faire apparaître mes muscles, avoir une jolie posture, mais que toujours je réagis de façon excessive.

Mais qu'on va continuer sans relâche à travailler cela.

Et que pour le moment, je dois impérativement manger un peu plus chaque jour(300 calories supplémentaires), et me reposer pendant mes dix jours de vacances.... Il a vu que je me rembrunissais, et m'a dit, non ne commence pas à imaginer des choses, non je ne te laisse pas tomber, oui on va se voir pendant tes vacances.

Il lit en moi tellement facilement ! Mais il a bien insisté sur le fait que je dois mettre à profit ces dix jours pour dormir, manger un peu plus, faire du sport uniquement avec lui, ne pas venir courir seule et en faire trop.....

Ensuite, nous avons commencé la séance, et comme pour lui donner raison, mon corps m'a lâchée, je suis à nouveau tombée. Pas aussi rudement que la dernière fois quand je me suis retourné la cheville heureusement.

Là j'étais en train de faire des fentes, avec un haltère de douze kilos dans chaque main, quand j'ai perdu l'équilibre et suis tombée sur les fesses, comme un bébé qui apprend à marcher et se retrouve sur les fesses. Heureusement j'ai eu le réflexe de lâcher les haltères sur le parquet pour ne pas les recevoir sur moi.

JC s'est précipité pour s'accroupir près de moi, et un jeune homme qui faisait ses exercices de muscu est arrivé aussi. Ils m'ont relevée, je riais.... du coup, soulagé, JC a ri aussi. Et le jeune homme m'a gentiment dit qu'il était à ma disposition pour me réceptionner:-).

Je ne me suis pas fait mal, ce matin mes fesses sont intactes:-)

Du coup JC m'a dit viens on va courir un peu. On a passé 15 minutes à 7.5km/h, tranquillement, en discutant.

Nous avons terminé comme chaque séance, par des abdos et du gainage. Au bout de deux séries, je tremblais, j'avais la chair de poule, il ne m'a pas fait faire la troisième série.

Il m'a dit que je dois me rendre à l'évidence, je suis vidée... Du coup on ne se voit pas jeudi soir, seulement samedi matin, et pour la semaine prochaine où je ne travaille pas, il me dira combien de séances nous ferons..... S'il fait beau nous irons au stade ce sera agréable d'être à l'extérieur.

Il m'a dit avant même que je ne puisse réagir de ne pas prendre cela comme une punition, mais comme un changement de rythme de travail sportif.....

Mouais......

Bon voilà, je vous raconte cela en toute humilité, je dois vraiment me remettre en question..... devenir raisonnable...... difficile pour moi. Extrêmement difficile..... dire que je me sens perdue est peu dire...

 

Commenter cet article

Cicciotella 11/05/2015 07:02

J'ai une copine anorexique et elle n'a jamais faim ; écouter ses sensations alimentaires, pour elle, c'est peine perdue. Il y a une satisfaction qui vient d'ailleurs et qui est prise pour de la satiété.

AGNES 06/05/2015 19:47

Tu es vraiment très exigeante dans ton travail, dans tes loisirs ....... n'oublie surtout pas de prendre du plaisir et le rappel de JC même s'il est dur à accepter était certainement nécessaire.

mllelili 06/05/2015 14:00

Moi non plus je n'aime pas avoir raison sur ce coup mais je suis bien contente de cette colère de JC en espérant qu'elle soit vraiment un électrochoc positif sur le long terme.
Tu sais vraiment je sais que ça parait incroyable quand on l'écrit et qu'on peut se dire que je raconte des bêtises mais avant de voir mon diet j'étais entre 800 et 1000 cal jour en faisant beaucoup plus de sport qu'aujourd'hui, sans m'en rendre compte et en claironnant que je mangeais à ma faim et respectais mes sensations, c'était vrai mais simplement parce que mon corps c'était résigné à ne plus réclamer. Et je n'ai pas grossi quand on a augmenté les rations. Sortir de chez un diet pro zermati avec une feuille avec des quantités à absolument manger dans la journée il faut le faire! :)
Puisque tu parles de la peur de regrossir, et que j'en avais parlé dans un commentaire je commence doucement à reperdre.
Profite bien de tes vacances, PRENDS BIEN SOIN DE TOI (je mets des majuscules parce que tu le dis tout le temps mais là c'est toi qui dois le faire ;) ).
Je t'embrasse

heure-bleue 06/05/2015 09:36

Je n'aime pas avoir raison avec quelqu'un que j'aime bien mais écoute JC sinon à force de te restreindre ton corps prendra l'habitude de stocker et tu finiras par grossir sans manger...

le-gout-des-autres 06/05/2015 09:35

On croyait t'avoir fait comprendre qu'être raisonnable, c'est savoir être déraisonnable à bon escient...
Tu devrais nous écouter de temps en temps.