Bento 23 décembre 2014

Publié le par imaginer

Bento 23 décembre 2014

• Saucisses Cabanos polonaises

• Choux de Bruxelles frais, mijotés par Chéri dans de l'huile d'olive, des oignons, du laurier

• Pomme

Bento 23 décembre 2014

Finalement j'ai fait mon bento, je vais le trimballer toute la matinée au siège de la firme, mais je sais que ce sera meilleur que quelque chose acheté vite fait à la boulangerie du coin en rentrant au bureau.

Demain matin j'ai mon évaluation. Mon directeur m'a dit qu'après l'évaluation il ne dit rien, il formlise et on reçoit un courrier nous donnant les résultats de cet entretien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je n'en mène pas large....

A suivre.

Passez une belle journée...

Publié dans Bentos

Commenter cet article

heure-bleue 23/12/2014 14:55

Courageux cet homme, la seule erreur de ton ancien patron, c'est d'avoir vendu sa boite à la Firme...

Cicciotella 24/12/2014 08:08

Et, bien sûr, joyeuses fêtes !

Cicciotella 24/12/2014 08:08

Merci de tes voeux !

"Auto-critique" ?.... "à l'américaine" ?... Quand je pense qu'on se moquait des précédés pervers des communistes russes qui devaient critiquer leurs propres choix. Oui, tu as raison, ne tends aucun bâton pour te faire battre ; si, en plus, c'est à toi de fournir les items et les bons points, on se demande ce qu'il leur reste à faire !

imaginer 24/12/2014 06:18

C'est ça.
J'ai retourné ça dans ma tête toute la nuit, jamais je n'ai passé d'évaluation à l'américaine, consistant à faire mon auto-évaluation, mon auto-critique.
Je suis suffisamment dure et exigeante avec moi, je ne veux pas dire tout haut tout ce que je pense de moi, ce serait lui tendre des perches. Je vais essayer de me montrer un peu sûre de moi et de mettre en avant tout ce que j'ai fait cette année.
Je n'aime pas cela, me vendre, je préfère être évaluée sur mes actes.....
J'ai hâte que ce soit passé..... J'ai hâte d'être à ce soir, avec Chéri, avec la perspective des vacances devant moi, et essayer de ne plus penser à la Firme pendant quelques jours, car les quatre mois qui viennent de s'écouler d'une traite ne m'ont pas permis de me poser une seconde et du coup, je ne sais même pas vraiment ce que je pense de cette situation.
Il y a du positif, il y a du négatif, ne pas penser à tout cela quelques jours me permettra d'avoir les idées claires à la rentrée, ça je sais que ça va se décanter, et qu'avec la tête et le corps reposés, en janvier je saurai mieux ce que je vais faire.
J'espère que tu vas bien, je te souhaite plein de douceur pour ces quelques jours qui viennent. Prends soin de toi......

Cicciotella 24/12/2014 01:49

Moins exigeant sur la qualité des mets, mais qui teste à l'infini le personnel gardé, non pas sur sa capacité à cuisiner, mais sur la patience avec laquelle il se déplacera à cloche-pied dans la cuisine, juste parce que le chef l'a demandé, qui retirera le visage du jet de vapeur de la cocotte-minute en premier, etc.

imaginer 23/12/2014 22:56

Je suis complètement d'accord avec toi. c'est comme vendre un restaurant gastronomique indépendant à une chaîne moins exigeante sur la qualité des mets...... J'espère qu'on n'y perdra pas notre âme en chemin....

mllelili 23/12/2014 09:21

Tu crois que c'est comme pour le permis de conduire il a peur d'être agressé s'il donne ses conclusions tout de suite? ;)
Ne t'en fait pas trop, vu d'ici il ne devrait être plutôt très satisfait de ton implication!

imaginer 23/12/2014 22:55

Rire. C'est tellement hiérarchisé, avec des procédures si lourdes..... On perd un temps infini avec ces procédures. Là par exemple mon directeur va passer la moitié de ses vacances à rédiger les compte-rendus à faire valider par sa hiérarchie......
C'est ça qui me bouffe, ce temps et cette énergie perdus, que nous pourrions utiliser pour le travail. A force, la qualité des traductions de nos traducteurs va en pâtir, et ce serait un sacré gâchis !

le-gout-des-autres 23/12/2014 09:42

"vu d'ici il ne devrait être plutôt très satisfait de ton implication!"

T'es sûre que tu ne voulais pas dire le contraire ? ;-)

le-gout-des-autres 23/12/2014 08:40

Vaut mieux se diriger vers l'enseignement.
Avec ces méthode de gestion (non, je ne dirai pas "management" !) on tente de nous maintenir dans la position d'écoliers à vie.
Et quand je pense que les mêmes nous disent que les notes c'est pas bon pour l'enfant.
C'est bon pour les grands depuis quand ?
Je me demande si ça ne sert pas uniquement à faire sentir importantes les marionnettes qui croient nous diriger...

imaginer 23/12/2014 22:52

Bien sûr, dans une si grosse société, si hiérarchisé, chacun défend sa minuscule parcelle de pouvoir.
Heureusement, ça, ça me passe au-dessus. Je sais que je fais bien mon boulot, sans emmerder personne, en conservant l'esprit d'équipe sans céder au "diviser pour mieux régner".
Je suis combative, et ça m'intéresse de voir où ils veulent aller avec leur nouvelle stratégie.
Rien ni personne n'a jamais réussi à m'abattre, et ce ne sera pas la firme qui y parviendra.
J'ai des moments d'angoisse, vraiment, mais pour le moment j'aime (encore) mon travail alors je vais me battre pour le garder.
Je plie mais ne rompts pas, je souris, j'observe, je garde mes convictions, et j'essaie d'apporter de l'humanité dans mes réunions avec mon directeur. Tout dans le fait de tout détruire....
Ca me prend une énergie terrible, je n'arrive à penser à rien d'autre en ce moment, mais j'aimerais tellement rester dans cette société qu'a fondée mon ancien patron avanc tant d'énergie et de passion.
Je sais que j'ai une bonne dose d'utopie, de naïveté, je n'arrive pas à me blaser à me blinder, je me jette comme d'habitude à corps perdu, et si je me prends une (énième) claque, j'irai donner ma passion ailleurs, tant pis pour eux !