Des macarons, un bento, un défi...

Publié le par imaginer

Des macarons, un bento, un défi...
Des macarons, un bento, un défi...

Ceux qui me connaissent savent qu'il n'y a rien de tel pour me remonter le moral que des macarons, et qui plus est dans les si jolies boîtes que Ladurée sort régulièrement:-)

Avec tous les parfums que j'aime : réglisse (plus que tout), fleur d'oranger, café, praliné-sésame, marron, chocolat.

J'en ai mangé trois hier soir avec Chéri...

Le bento d'aujourd'hui :

 

Des macarons, un bento, un défi...

• Saumon grillé

• Salsifis (Picard surgelés), avec une noisette de beurre et du poivre noir

• Yaourt citron (on les avait un peu oubliés dans le réfrigérateur, je mange vraiment très très peu de laitages ce n'est pas trop mon truc, la date est dépassée de trois jours mais il paraît qu'on peut les consommer encore au moins une semaine à dix jours après la date)

Des macarons, un bento, un défi...

Alors, je vous dis ce que j'ai envie de faire, mais que j'ai peur de faire. Rencontrer une journaliste. En soi, ce n'est pas ça qui me fait peur, je l'ai déjà fait une fois. Ce qui me fait peur c'est d'aller au bout...

Il y a deux ans, par l'intermédiaire des AZ une journaliste de l'émission 7 à 8 préparant un reportage télévision sur les méfaits des régimes m'a contactée. Nous nous sommes rencontrées dans un café, avons beaucoup parlé, enfin, elle a posé les questions et j'ai expliqué mon parcours, pendant plus de deux heures.

Elle était enthousiaste, trouvant que je parlais bien, j'avais du recul sur mon parcours semé de régimes, j'en tirais des conclusions qui lui semblait-il étaient intéressantes pur tous.....

Seulement voilà, rencontrer une journaliste et lui parler en tête à tête c'est une chose, faire pareil avec une caméra braquuée sur moi, me dire que je vais être vue, pire, regardée, enendue, écoutée, y compris par mes tous proches qui ne savent même pas que ce blog existe, je n'ai pas pu..... Elle a beaucoup insisté, me rassurant, mais je ne l'ai pas fait.... Quand ce reportage est passé dans 7 à 8 je l'ai regardé, et admiré la jeune femme qui témoignait.

Cest insurmontable pour moi d'être dans la lumière...... Même pour notre mariage avec Chéri, j'en étais malade des jours à l'avance de me dire que tout le monde allait me regarder à la mairie (et pourtant ce fut un mariage on ne peut plus intime), tous ces yeux braqués sur moi alors qu'il fallait prononcer à peine quelques mots, juste "oui" finalement, ça me mettait mal à l'aise d'être ainsi le centre de l'attention.

J'ai toujours eu cette impression d'être inintéressante, inexistante, tellement de mal à accepter qu'on me regarde, qu'on m'écoute.

Grâce à ce blog, que j'ai commencé comme un journal intime, ces sensations ont diminué. Petit à petit je vous ai montré des photos de moi. Mais n'empêche, mes proches ne connaissent pas ce blog (sauf Karin ma cousine mais bon, elle je lui dis tout donc....), je ne l'ai référencé nulle part, aucune publicité, je suis toujours stupéfaite que vous soyez un peu plus nombreux chaque mois à y trouver de l'intérêt.

Donc, grâce à ce blog, et surtout à vos commentaires, vos réflexions, je suis un peu plus sûre de moi dans la "vraie" vie. Mais.......de là à m'exposer, il y a encore un très grand pas que je ne vais peut-être pas oser franchir.

Cette fois par l'intermédiaire d'AG, j'ai été contactée par une journaliste, non pas de télévision, mais d'un site internet, qui prépare un reportage sur ce même sujet, les méfaits et l'échec quasi-systématique des régimes. Nous avons eu un premier contact, je lui ai dit à quel point j'ai du mal à assumer d'être au centre de quelque chose, elle m'a rassurée en disant qu'on peut ne pas mettre de photos dans l'article, et même changer mon nom, mais que mon témoignange l'intéresse vraiment.

Alors j'ai beaucoup réfléchi, après tout mon but est aussi de m'assumer, avec mon passé, mon histoire, d'aider des femmes se sentant en ce moment aussi mal que j'ai pu l'être il y a quelques années, et j'ai accepté de prendre un verre avec cette journaliste. La semaine prochaine.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce que cela va me faire franchir un cap, ou au contraire, ne va pas me faire régresser dans mon parcours ?

Commenter cet article

V. 30/10/2014 12:06

J'ai écrit une suite qui a disparu. Pas grave.

En ce qui concerne le témoignage, ça va dans le sens que tu voulais déjà avant tous ces changements professionnels.
C'est quoi AG ?

imaginer 02/11/2014 18:00

Je vous réponds à toute les quatre en même temps:-) Merci pour vos éclairages.
J'ai rendez-vous demain soir avec la journaliste pour boire un verre; Alors à suivre......
Ravie de te retrouver V.
Merci encore à toutes d'être là:-)

Cicciotella 30/10/2014 11:39

Ton blog m'a tellement apporté et apporte tellement à d'autres que tu mérites cette mise en lumière, même si pour des raisons qui t'appartiennent et que je comprends ô combien, cela t'indispose et te gêne. Je comprends tout à fait l'enthousiasme des journalistes qui t'ont rencontrée.
Et sur le web, ça va drainer essentiellement des personnes qui cherchent réellement cette information, d'où un sentiment d'être entre soi, fondé car il y aura forcément moins d'audience.

Je ne cours pas après les macarons, mais j'adore ton bento.

Karin 30/10/2014 09:14

S'il n'y a pas de photo (et alors, tu en postes bien maintenant ?) mais surtout pas de vidéo, je ne vois pas pourquoi tu devrais avoir peur de témoigner sur ce site. Ce ne serait guère différent en somme de ce que tu fais ici, et ce serait lu par d'autres, par un autre cercle, peut-être bien plus large, de gens intéressés par les sujets concernant le poids, les régimes, l'image et l'estime de soi.

Tu nous as beaucoup apporté ici, sur ton blog, tu peux apporter beaucoup à d'autres, ailleurs, alors moi je te dis : FONCE !!!
ça ne peut être qu'une belle expérience à vivre, qui - qui sait? - pourrait peut-être t'apporter des éclairages différents à toi aussi.

je t'embrasse, t'admire, et souhaite que tu le fasses et nous racontes.

Belle journée !

V. 30/10/2014 09:01

Coucou,
Je suis te lis toujours, + ou - régulièrement, mais je lis tous les articles en retard. J'ai peu de temps pour commenter.

Aujourd'hui j'ai un peu de temps donc je vais faire les commentaires (en retard).
J'adore le sac bleu-vert que tu as montré dernièrement.

J'ai été étonnée que tu t'intéresses à l'indexe glycémique. Je me suis dit que ça pouvait engendrer chez toi une nouvelle obsession de l'alimentation qui t'éloignerait de l'écoute du corps et des sensations.
L'indexe glycémique fut un intérêt de courte durée.

Tu as commencé un article en annonçant une nouvelle résolution : passer sous les 80kg. Je m'attendais à autre chose, à une décision professionnelle ou accomplissement personnel. La suite + tard