Les vacances....des autres

Publié le par imaginer

J'avais posé mes vacances d'été du 15 au 25 septembre. Comme chaque année, je fais la permanence au bureau en juillet-août, laissant ainsi tranquillement partir mes collègues qui ont des enfants et préfèrent les vacances scolaires.

J'aime autant partir hors saison de toute façon, un peu en juin, un peu en septembre. Nous sommes donc allés cinq jours à Roscoff en juin et devions nous rendre en Auvergne en septembre. Ma région préférée entre toutes, où nous ne sommes pas allés depuis 2011.

Je pose toujours une dizaine de jours à la mi-septembre, après la Parisienne, et après l'Etrange Festival auquel Chéri participe activement, qui a lieu la première quinzaine de septembre chaque année. Je vais voir quelques films avec Chéri, le soir, et le week-end, mais je ne suis pas accro au point d'y être non-stop comme Chéri, qui lui, pose en vacances toute la durée du Festival.

Ce qui fait que nous partons toujours après le Festival et la Parisienne, juste après la mi-septembre.

Or, tout à coup, fin juillet, mon nouveau patron, à la veille de lui-même partir en vacances, me dit qu'il a besoin de moi la deuxième quinzaine de septembre, que son agenda est très chargé........et que si ça ne m'ennuie pas on va décaler mes vacances.

"Si ça ne m'ennuie pas". Pourquoi ? J'ai le choix ? Je n'en ai pas eu l'impression, mais alors pas du tout.......

Bref, c'est une année de transition, j'ai dit OK je décale. Pour les prochaines vacances il n'en sera pas ainsi, j'ai toujours été conciliante au niveau des vacances, n'ayant pas d'enfants, je laisse mes collègues en ayant choisir leurs dates en priorité, mais si cela n'arrange pas mon patron que je prenne des congés hors vacances scolaires, je les prends quand au juste ? Nous en parlerons m'a-t-il dit. Soit...

Du coup je suis en vacances mercredi soir prochain pour 10 jours, je reprends le lundi 15. Je serai donc en congé pendant le Festival, je pourrai y aller un peu plus avec Chéri mais..... je reprends le travail juste après la Parisienne, alors que Chéri a encore une semaine et donc, adieu l'Auvergne......

Bon, j'en profiterai pour faire du tri dans mes vêtements, ranger les placards, dormir, mais malgré tout je ressentais le besoin de partir quelques jours...... Nous nous ferons juste un week-end fin septembre, à Bruxelles.... J'adore Bruxelles on y va au moins une fois, voire deux par an, alors ce sera mieux que rien du tout......

Et rendez-vous l'année prochaine l'Auvergne.....

Autant positiver je ne vais pas me lamenter, c'est comme ça voilà.... J'essaie maintenant de ne pas m'appesantir sur des faits sur lesquels je n'ai pas prise, qui n'ont que peu d'importance finalement au regard de bien d'autres, et de rester concentrer sur l'essentiel, la santé de ceux que j'aime, faire face à mon nouveau poste, qui prend de l'ampleur, et des heures......

Tout cette interminable introduction donc, pour en arriver à vous montrer ce que nous ont rapporté ceux qui rentrent de vacances:-) Et encore, j'ai oublié de prendre en photo la "bourriche du pêcheur", jolie bourriche pleine de produits la belle iloîse aportée par les amis venus dîner samedi soir, qui rentraient de vacances en Bretagne.

Et les produits de Camargue d'une autre amie......

Du Portugal :

Les vacances....des autres
Les vacances....des autres

Du pays basque :

Les vacances....des autres
Les vacances....des autres
Les vacances....des autres

De Chypre. Ma collègue chypriote m'a apporté des cornes de gazelle faites par sa mère, qui sont les meilleures que j'ai jamais mangées. Impressionnant !! Ainsi que des gâteaux noix-miel tout simplement extraordinaires.

Quant à l'infusion de basilic, nous n'avons pas encore goûté.

Les vacances....des autres
Les vacances....des autres

Voilà, je suis partie par procuration:-) J'adore, quand je pars en vacances, envoyer des cartes postales. Et oui j'aime écrire pour de vrai, avec un stylo, m'installer à la terrasse d'un café de l'endroit où je suis en vacances et passer deux heures à écrire.... Et j'aime rapporter des spécialités et des porte-bonheur à tout le monde. Et quand mes amis en font autant, je fonds de bonheur, j'aime tellement ces partages...

PS : ah oui au fait, vous le voyez, pas de bento aujourd'hui, je déjeune avec mes collègues:-)

Publié dans De tout et de rien

Commenter cet article

Cicciotella 28/08/2014 23:57

Les choses n'ont pas été formulées avec maladresse mais exactement de la manière qu'il fallait pour que tu ne puisses pas trouver de biais pour refuser.
Alors, niveau droit de l'entreprise, un patron peut tout à faire faire décaler des congés selon les besoins, mais je comprends très bien qu'à partir du moment où le fait que tu te prives régulièrement des plus beaux mois de l'été et que c'est déjà vécu comme une concession au bien-être d'autrui, tu vives assez mal qu'on t'en passe une deuxième couche. L'impression d'avoir écrit "poire" sur le front vient tournicoter dans l'esprit au moins une fois.
Mais tu as immédiatement vu le bon côté des choses et cette qualité va te protéger. Essaie de savoir pour l'an prochain si, au fond, ce nouveau patron ne préférerait pas que tu prennes tes congés en juillet ou en août.

imaginer 31/08/2014 17:58

C'est vrai que je ne mange pour ainsi dire jamais de bananes, je devrais. D'autant que Chéri en achète pratiquement chaque semaine il adore ça. Hier il en a rapporté des bios, je vais en manger un peu plus..... Je vais essayer de voir mon généraliste cette semaine de toute façon

Cicciotella 31/08/2014 15:13

Potassium ?
On m'a toujours dit que la banane en contenait beaucoup.

imaginer 31/08/2014 09:55

Je sais que le patron peut nous demander de décaler si l'entreprise en a besoin, et ce n'est pas la fin du monde. Simplement je reparlerai rapidement de l'organisation des vacances, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient conciliants.
Là, je sais que pendant quinze mois, le travail sera vraiment la priorité, jusqu'à ce que les choses se stabilisent, ou que je me rende compte que je n'ai pas envie de rester.
En tout cas, je me rends compte que mon gros coup de flip passé, mon caractère optimiste reprend le dessus, comme toujours. Ca m'a toujours sauvée de réussir à positiver.....
Et puis le fait de mieux dormir, ah là là je me sens revigorée de façon incroyable.
J'ai fait ma dernière prise de sang j'ai eu les résultats hier, tout va bien, les analyses sont bonnes, mis àpart toujours un taux de potassium très bas, le reste va.
Dès que mon mollet sera réparé, et que je pourrai courir à nouveau, je me sentirai bien complète;-)

heure-bleue 27/08/2014 22:46

J'adore Bruxelles, j'y ai vécu un an maintenant que je suis grand mère, je préfère ne pas être loin...

imaginer 31/08/2014 09:47

Oui c'est bien que tu sois près de tes merveilles:-)
Et Bruxelles c'est la porte à côté, une heure 15 de TGV.

Julie 27/08/2014 20:30

Bonjour,

Lorsque je travaillais en équipe j'avais aussi mes congés en septembre avant que mon fils ne soit scolarisé, j'aimais bien aussi les discussions autour des futurs vacances de mes collègues ou récits de vacances, ça me donnais l'impression d'être déjà en vacances... J'ai vu que vous avez retrouvé un peu de sommeil, c'est une bonne chose, je vous souhaite de profiter de vos vacances tout de même,
nous avons un peu des destinations de vacances similaires à part la Bretagne;) et en Belgique la ville que j'aime beaucoup est Namur.
Bonne soirée
Julie

imaginer 27/08/2014 22:42

Oui, le sommeil revient tout doucement. J'attends quand même le retour de mon généraliste avec impatience pour en parler avec lui, et de ma fatigue qui devient chronique..... On verra ce qu'il en pense....
Ah mais oui Namur ! Mes parents qui habitent les Ardennes n'en sont pas bien loin ! J'adore la Belgique dans son ensemble de toute façon, je m'y sens vraiment bien, et je suis heureuse de l'avoir fait aimer à Chéri.
Merci Julie:-)

Chantal 27/08/2014 20:20

Je déteste les formules toutes faites, un exemple au hasard bien sûr, votre patron disant : si ça ne vous ennuie pas alors qu'il n'en pense pas un mot. Je trouve le procédé plutôt grossier, j'aurais préféré qu'il dise les choses clairement. J'ai besoin de vous à cette période, je vous demande de modifier vos congés et peut-être qu'il dise un mot sur le fait qu'il se rend compte de ce qu'il demande et vous revaudra ça à une occasion ou une autre. Je dois être une naïve indécrottable. Je vous souhaite de ne pas trop vous laisser faire car il y a des personnes ayant le don d'abuser et de faire semblant de rien.
Profitez bien du retour de vos collègues amies et voyagez grâce à leurs cadeaux si gourmands.
Je n'ai pas bcp commenté ces derniers temps mais j'ai été très heureuse lorsque j'ai entendu sur France Inter la victoire de Yohan Diniz.

imaginer 27/08/2014 22:39

C'est tout à fait ce que j'ai ressenti comme je l'ai écrit, je n'avais pas le choix de toute façon.
Pourtant je lui avais dit dans notre tout premier entretien que je préfère que les choses soient clairement et simplement dites..... Enfin, nous en reparlerons car longtemps dans mes différents boulot je me suis laissée faire parce que j'étais si peu sûre de moi, là je suis décidée à ne pas recommencer comme ça, mais à dire les choses dès que quelque chose me chiffonne. le dire gentiment et simplement, mais le dire...
Merci pour Yohann. Et du coup mon frère croule sous les demandes d'athlètes de partout dans le monde qui le veulent comme entraîneur. Donc là il a choisi, en plus de Yohann, d'entraîner un canadien. Il aura donc deux athlètes à Pékin pour les championnats du monde 2015. Encore beaucoup d'émotions en perspective:-)

mllelili 27/08/2014 11:24

Et partir un peu toute seule, pas forcément en Auvergne mais chez des amis ou la famille histoire de changer d'air?
Les gateaux de ton amie qui est allée à Chypre, et celui aux pignons je ne dirais pas non :)

imaginer 27/08/2014 22:30

Il y a deux ans, quand Chéri avait repris ses études et était en stage tout l'été, j'étais partie une semaine seule en thalasso. Et je n'en avais profité qu'à moitié. Sans Chéri, les vacances ont moins de saveur:-(
Peut-être je ferai un aller-retour chez mes parents, mais je n'aime pas être loin de Chéri, tout comme lui n'aime pas..... Toutes mes copines se moquent de moi, mais c'est vrai qu'au bout de quelques heures l'un sans l'autre, on est en manque. C'est pour ça qu'on se téléphone plusieurs fois par jour....
Et lui sera en vacances la semaine du 15 septembre tandis que je reprendrai le travail et il ne veut pas non plus partir seul......