Des étiquettes

Publié le par imaginer

Avec Chéri, nous sommes en train de regarder la soirée électorale pendant que j'écris. Dès l'âge de 13 ans, je me suis passionnée pour l'économie, la sociologie, la politique..... Je n'ai manqué aucune élection depuis l'âge de 18 ans, j'étais, je suis si heureuse de ce droit de voter.

Et donc en écoutant les résultats des municipales et les discours des politiques, toujours les mêmes, qui ne répondent pas aux questions, qui éludent, qui mentent effrontément et nous prennent vraiment pour des gens sans mémoire, sans  culture, sans cervelle, sans faculté de réfléchir, je pense aux étiquettes que tous, nous collons aux autres et que les autres nous collent......

Pendant tant d'années, j'ai été semblable à moi-même, mes amis, ma famille se faisaient une idée bien précise de moi......à tort ou à raison, peu importe, je ne laissais paraître que ce que je voulais bien.....

Depuis presque deux ans, je m'affirme, je parle un peu plus, ce blog m'y aide énormément d'ailleurs, j'en profite au passage pour vous remercier, vous, lectrices (je ne crois pas avoir de lecteurs), plus nombreuses mois après mois, plusieurs centaines par jour maintenant, même si la plupart d'entre vous ne commentent pas, dommage, je le regrette, j'aimerais vous connaître toutes:-). N'hésitez pas, parlez-moi.....

Donc, je m'affirme plus, par les mots, par les gestes, par les actes, par les vêtements et cela déstabilise tous ceux qui m'avaient collé une étiquette bien précise. Et cela m'amuse énormément de voir tous ces gens, mes proches ou bien moins proches, ne plus savoir qui je suis exactement. C'est un bon moyen d'apprendre à nous connaître.

Le seul qui m'a toujours cernée et perçue telle que je suis réellement, c'est Chéri. Mon évolution ne le surprend jamais, il en est heureux et fier.

Pour les autres c'est plus délicat.

Mes amis, qui m'ont toujours prise pour une intello gentille mais solitaire, passant son temps à lire ne comprennent pas que j'aime bouger et faire du sport.

Certains me disent que je suis une pure bobo, d'autres me disent que je suis la simplicité incarnée.

Mes collègues me pensant si réservée et sage, sont surpris de me découvrir drôle et souvent délurée, aimant l'amour tout autant que le travail;-)

A la salle de sport, au début ils pensaient de moi que j'étais une fille qui parle bien mais ne savait pas faire de sport, une fille qui viendrait deux fois et qu'ils ne reverraient plus.

Mon père et mon frère, très grands sportifs, m'ont toujours prise pour une paresseuse préférant se prélasser dans un fauteuil au cinéma ou en mangeant. Sans tenir compte une seconde de la psychologie.

Et bien, essayons de voir au-delà, de ne pas ranger les gens dans des cases, de comprendre que chacun d'entre nous avons de nombreuses facettes, toutes aussi passionnantes les unes que les autres.

Oui j'aime lire, aller au théâtre, visiter des expos, essayer d'enrichir mon esprit en apprenant, tout autant que j'aime me vider la tête et prendre du plaisir en faisant du sport.

Oui je suis sérieuse au travail, j'aime mon boulot, mais cela ne m'empêche pas des quarts d'heure de folie en partageant un café et des fous-rires avec mes collègues.

Oui j'aime les émissions économiques à la télévision tout comme je regarde Top-Chef.

Oui j'aime les chocolats et les gâteaux des grands chocolatiers comme je me régale de Kinder Bueno.

Oui j'adore déguster des mets dans des restaurants étoilés tout comme il m'arrive d'apprécier un kébab. Je n'aime rien tant que les tout petits restaurants de quartier.

Oui je peux avoir une conversation politique passionnée et la minute suivante parler vêtements et sacs à mains.

J'adore aller dans un café refaire le monde avec mes copines, tout comme j'aime passionnément me retrouver seule dans l'intimité avec Chéri.

J'aime recevoir des amis et les écouter parler tout autant que j'aime être seule allongée sur notre lit pour m'évader dans un livre. J'aime les grandes réunions de famille bruyantes autant que d'être dans le silence total avec le chat sur les genoux.

Etc etc etc etc......

Comme vous toutes, j'ai mes paradoxes, mes contradictions. mes forces et mes faiblesses, mes failles.

Et je trouve que c'est cela qui fait la richesse de chacun, ces multiples aspects qui nous surprennent....

Alors faisons fi des étiquettes, des apparences.

Si seulement ces politiques pouvaient en faire autant les débats y gagneraient en intelligence.....

 

Ce week-end, justement, fut varié. Hier matin, séance de muscu avec JC, c'était la première fois que nous faisions une séance un samedi matin tôt, c'était chouette.

Ensuite, courses et déjeuner au quartier chinois. Chéri a fait le plein de sauces et légumes asiatiques.

Hier soir une pièce de théâtre.......formidable.

 

Des étiquettes
Des étiquettes
Des étiquettes

Un texte incroyable, un acteur seul sur scène, extraordinaire. J'ai ri, j'ai eu la gorge serrée, j'ai pleuré. A la fin de la pièce, silence pesant avant que les applaudissements n'explosent. Nous sommes sortis du théâtre avec un sentiment de malaise.... Un texte qui donne à réfléchir, un moment vraiment fort de théâtre.

Je ne parle pas ici de toutes les pièces ou expos que nous voyons, juste celles qui me marquent vraiment, et celle-ci, si vous en avez l'occasion, allez la voir, Grégory Gadebois est exceptionnel.

Cet après-midi, Monuments Men au cinéma.

Un peu long et didactique, mais beau sujet, belle brochette d'acteurs, intéressant et prenant malgré tout.

Sur ce, j'en ai assez des ces messieurs-Dames les politiques, et m'en vais lire;-)

Bonne nuit tout le monde, à demain pour le bento.

Publié dans De tout et de rien

Commenter cet article

Impasse des Pas Perdus 12/10/2014 17:41

Oh, quelle belle découverte que "Des fleurs pour Algernon". Demain, je me procure le livre, j'ai tant envie d'en connaître son histoire. Je ne suis jamais allée au théâtre !

imaginer 13/10/2014 22:26

Je ne sais pas dans quelle région vous habitez, mais il y a des théâtres dans pratiquement toutes les villes de France. C'est un moment merveilleux que de voir des acteurs sur scène, surtout quand ils sont servis par un beau texte.
Essayez, vous ne serez pas déçue:-)

Chantal 03/06/2014 21:33

Je n'hésite plus, je vous parle.
Depuis quelques jours, je lis vos textes, du plus ancien au plus récent, et je me sens bien en votre compagnie et celle des personnes qui commentent, Cicciotella particulièrement.
Pourquoi et comment on apprécie quelqu'un ? Je ne sais pas mais c'est agréable de vous suivre, les bentos, le sport, le poids, les sacs, le travail, votre mari, JC, vos amies, collègues, votre famille, tout ce qui vous touche, vous émeut, vous rend si vivante et sympathique.
Je vous souhaite de continuer ce chemin en vous intéressant aux autres, à ce qui vous entoure.
Je me sens en accord avec vous sur bien des points même si ceux qui pourraient nous être communs ne m'ont pas sauté aux yeux.
Mon commentaire est peut-être un peu décousu mais je n'ai pas pu résister à votre gentille demande.

imaginer 04/06/2014 20:52

Ah mais oui il faut oser plus nous sommes nombreuses à discuter, plus c'est enrichissant pour tout le monde.
A très bientôt:-)

chantal 04/06/2014 18:55

Merci beaucoup de m'accueillir ainsi.
Parfois, je n'ose pas pousser la porte -laisser un commentaire- car je ne connais aucune de vous, sauf par blog interposé pour certain.e.s, et j'ai un petit reste de peur de déranger.
Je reviendrai donc, ce que j'avais bien l'intention de faire, et écrirai un petit mot si je suis inspirée.
Il y a deux ou trois ans, j'avais vu Grégory Gadebois au cinéma, je ne me souviens pas du titre du film, et l'avais trouvé vraiment très bien : voici un point commun.

imaginer 04/06/2014 17:03

Bonsoir Chantal,

quel gentil commentaire. Qui me fait très plaisir. J'adore quand les lectrices se découvrent un peu !
N'hésitez pas à venir, revenir, parler avec nous, de tout, de rien, avec cicciotella et les autres....
Bienvenue:-)

heure-bleue 25/03/2014 10:23

Je ne l'ai pas trouvé le promod, en revanche, j'ai trouvé des roses, ne rien acheter chez le fleuriste à côté du Monoprix..

Cicciotella 24/03/2014 21:20

Assez pathétique d'arriver à interpréter de manière diamétralement opposée et toujours dans le sens qui les arrange, des résultats assez opaques et locaux, sur un plan national ! Tant que les gens ne se parleront pas avec humilité et esprit de solidarité pour travailler ensemble pour le bien commun, j'ai peu d'espoir qu'on progresse...

Mais de ton côté, toi, tu progresses, et au fond, peu importe ceux qui suivent ou ne suivent pas. Quand on veut vraiment comprendre, on s'en donne les moyens... et de toute façon, un jour, il faut bien se rendre à l'évidence !

imaginer 25/03/2014 06:51

L'humilité, voilà un mot que j'aime. Savoir rester humble est pour moi un preuve d'intelligence ! Messieurs les politiques vous en manquez cruellement:-)
Un sourire, un mot gentil, de la réciprocité, voilà ce que j'essaie d'échanger avec les gens que je croise.
C'est toujours difficile de ne pas juger, comme tous le monde parfois je me fais des idées, j'essaie de me combattre à ce niveau puisque je n'ai pas forcément envie qu'on se fasse des idées sur moi.......
Pour cela il faut être totalement serein, bien avec soi, et là on accepte les autres sans jugement, sans se sentir remis en cause, et pour cela j'ai encore un peu de chemin, comme pour la nourriture, comme pour le sport;-)

heure-bleue 24/03/2014 11:59

Il faut dire que le Kebab de la rue des Batignolles vaut le déplacement. Tu as raison évitons les cases et hier soir, comme d'habitude, les politiques n'ont rien compris...

imaginer 25/03/2014 06:47

Jamais goûté ce kébab de la rue des Batignolles, mais je vois la queue devant , la très longue queue.
J'ai pensé à toi samedi, avant d'aller au théâtre, nous avons fait un tour rue de Lévis, et j'ai vu qu'il y a un Promod. Sur le trottoir de gauche quand on arrive de Villiers, un peu plus loin que le Monoprix.

nadoche 24/03/2014 09:45

cette pièce a l'air très intéressante!!! elle se joue jusque quand ?
je projette de venir à Paris fin mai, si elle est encore jouée je prends !!!
merci pour tes partages
être soi-même c'est difficile, et en même pas le choix si on veut être bien ...
bises

imaginer 25/03/2014 06:45

Je n'ai aucune idée de quand ça se joue. Si tu vas sur le site du théâtre c'est peut-être marqué. Ne tarde pas à réserver, c'est un succès.
Si tu as le temps lors de ton séjour, ça me ferait grand plaisir de boire un café avec toi, vraiment:-)