Encore un......

Publié le par imaginer

Encore un (petit) coup de blues qui va me faire progresser. Mon attitude de ce week-end (même Chéri était estomaqué de me voir ainsi manger non-stop) m'a permis, comme à chaque fois de réfléchir un peu plus......

Sans doute ces petits "accrocs" sont-ils nécessaires sur le chemin de l'apaisement.

J'ai éprouvé une légère colère contre moi, mais rien de comparable à ce que je ressentais auparavant. Et surtout, dès lundi, je me suis remise à manger normalement. Ne pas continuer dans l'excès, soit de continuer à manger sans faim jusqu'à l'écoeurement ou au contraire de ne rien manger.

Je me suis pesée ce matin, deux kilos supplémentaires, me voilà revenue plus proche de 85 que de 80. N'importe, je sais que ces deux kilos vont partir tranquillement, car lundi, et hier, j'ai attendu que revienne la vraie faim pour manger.

Je n'ai pas fait de bentos ceci dit, emporté au bureau soupe, yaourt et pomme.

Je referai un bento dès demain:-)

Je ne me suis pas rendue malade de ces deux kilos, je sais maintenant que deux kilos qui vont qui viennent n'ont aucune importance. Je ne me suis pas remise en cause, me disant que je ne suis pas aimable, que je ne mérite pas ci ou ça...... De cette spirale infernale je suis sortie ça c'est sûr, je ne me punis plus de mes faux-pas.

En revanche je n'ai pas encore une totale confiance en moi, ni en mon corps...... Alors qu'il sait lui, qu'il m'emmène dans la bonne direction...... Que même si je descends sous les 80 kilos il ne m'arrivera rien de mal, que personne ne me fera de mal.......

 

D'ailleurs, il me le montre de bien gentille façon. Ce matin, malgré les deux kilos supplémentaires, le pull que j'ai est plus ample autour de moi que la dernière fois que je l'ai mis. Mon alliance flotte de plus en plus autour de mon annulaire.

Le manteau que j'ai mis ce matin, ceinturé à la taille, que je n'avais pas mis depuis la semaine dernière, et bien, j'ai resserré la ceinture d'un cran. Malgré ces deux kilos, je me suis un peu affinée (le sport sans doute).

Je prends cela comme un message de mon corps qui, quoiqu'il arrive, tient bon, me soutient et m'envoie les bons messages.

Ce midi, j'ai rendez-vous avec Ariane (Grumbach). Oui, j'ai éprouvé le besoin de la rencontrer à force de lire son blog. Il se trouve que son cabinet est à un quart d'heure à pieds de mon bureau. Comme je suis déjà bien avancée sur le chemin, que j'ai pas mal intégré les AZ, les discussions avec elle sont approfondies, elle me donne des pistes de réflexion encore plus que lorsque je réfléchis seule (bon, ce n'est pas très bien formulé, mais vous comprenez l'idée n'est-ce pas ?).

Sa voix douce, ses formulations si apaisantes, ses pistes d'exercices, sa bienveillance au moins égale à celle du docteur Apfeldorfer me font carburer l'esprit un maximum entre deux rendez-vous. Je n'ai pas besoin de la voir souvent comme si j'étais en début de parcours, je la vois environ toutes les six semaines.

Voilà, aujourd'hui je me sens bien, un peu plus forte et sûre de moi...... donc sans aucun doute ces EME de plus en plus rares sont bénéfiques et m'ouvrent à chaque fois un peu plus sur l'acceptation de moi....... Il me semble en tout cas......

 

Publié dans Parcours alimentaire

Commenter cet article

Karine C. 11/12/2013 18:23

Bonjour, je ne crois pas avoir jamais commenté ici alors que je vous lis depuis bien plus d'un an, voire deux....
J'ai moi aussi des EME depuis près de 30 ans (j'ai 39 ans), et j'ai été régulièrement en surpoids toutes ces années.
J'ai découvert les AZ il y a 5 ans, sans vouloir m'y mettre vraiment, je m'obstinais à appliquer la méthode WW et ses points, avec des pertes et reprises de poids continues.
Et puis il y a 1 an, un déclic suite à certains événements personnels : je décide d'abandonner les régimes et advienne que pourra...j'essaye d'appliquer certains principes des AZ mais trop de restrictions cognitives les années passées font que je mange à outrance des aliments dont je m'étais privée (pain, fromage, ....).
Et il y a 6 mois, je décide d'aller consulter...Ariane Grumbach :-)
Depuis, les EME ont quasiment disparu (alors qu'elles ont été quotidiennes pendant très longtemps). Je la revois dans deux semaines et après, je pense que je vais arrêter.
Je ne maigris pas (trop) pour autant mais ce n'est pas grave.
En fait, voilà, ce loooong commentaire pour vous dire que je me retrouve sur bien des points dans votre parcours, que je suis admirative de la façon dont vous avez pris soin de votre corps ces dernières années.
Je vais sûrement déménager en province d'ici 6 mois et je n'arrête pas de me dire "Je prendrai un coach comme le JC d'Imaginer " quand je serai là-bas !!!
(d'ailleurs j'ai cherché dans vos archives et je n'ai pas retrouvé la façon dont vous l'aviez trouvé, si ce n'est qu'il était à la salle de sport que vous aviez choisie ? Et sans indiscrétion, quel est le tarif d'un coach personnalisé ?).

Bref, merci beaucoup pour votre blog et bonne continuation sur votre chemin personnel (avec Chéri aussi :-)).

imaginer 12/12/2013 12:38

Bonjour, je suis toujours vraiment heureuse de découvrir de nouveaux témoignages, merci:-)
Avec les AZ, et Ariane puisqu'elle applique leurs principes, on ne maigrit pas vite. Enfin ça dépend de chaque personne, mais l'important c'est de ne plus avoir d'EME, de vous sentir mieux, c'est déjà très beau !
Je maigris aussi lentement, j'ai perdu 13 kilos depuis janvier, soit un kilo par mois. De façon très irrégulière, parfois un kilo par semaine plusieurs semaines d'affilée, puis rien pendant plusieurs mois. Mais au mois cette fois, contrairement à un régime strict qui fait perdre vite, mais n'aborde pas les causes de ce qui nous a fait grossir ni ne les résout, j'espère bien ne jamais reprendre.
Car j'ai déjà perdu 30 kilos en 4 mois, mais j'en ai repris 35 les 6 mois suvants. Aujourd'hui je ne veux plus jamais vivre cela.
Le sport est aussi un garde-fou qui, sans faire maigrir, nous familiarise avec notre corps et harmonise la silhouette de façon impressionnante, l'affine et la tonifie.
Alorsmon JC, j'ai l'énorme chance qu'il soit salarié du club (enfin, il navigue entre les 5 clubs de Paris) et s'occupe des membres du club qu'il sent motivés et demandeurs. Sinon il donne aussi des cours à domicile, et là, je crois que c'est 50 eruos pour une heure ponctuelle, 400 euros pour 10 heures et 600 euros pour 20 heures. J'ai déjà regardé aussi sur le net certains coachs disent que la moitié de leurs honoraires sont déductibles des impôts, comme les services à la personne (femme de ménage, nourrice etc....)
En général ce que j'ai vu sur les divers sites ça va de 50 à 100 euros de l'heure.
Ca dépend des clubs aussi, par exemple Club Med Gym je sais que c'est beaucoup plus cher l'abonnement annuel......
Mais il est vrai que c'est un budget à prendre en compte, relativement conséquent.......
Habitant en plein Paris, je ne me suis jamais posé la question de faire du sport en extérieur, courir dehors par exemple. Car en ce cas pour aller au parc ou bois le plus proche je devrais prendre les transports. Or quand je fais une heure de sport, je ne veux pas passer deux heures en trajets. Le club ets à 5 minutes à pied de chez moi, ce fut mon premier critère de choix. j'ai eu la chance que ce soit un club très agréable, pas chichiteux, avec des coachs enthousiastes.....
Merci d'avoir pris le temps d'écrire !

mllelili 11/12/2013 11:28

J'ai ma réponse pour Ariane :) Suis contente de lire ça, c'est normal de douter encore un peu tu sais il n'y a que le temps qui va t'aider à prendre confiance. L'autre jour je me demandais si le blog aussi n'était pas une forme de pression inconsciente aussi...

imaginer 12/12/2013 12:25

@ciciotella : j'écris comme ça sort, mes émotions, mes joies, quelques unes de mes peines et vos messages sont toujours encourageants et m'aident à prendre du recul. C'est vrai que je préfère annoncer de bonnes nouvelles mais quand il n'y en a pas, il n'y en a pas...... Je ne parle pas si souvent que cela de mon poids, pendant un moment je me posais la question (j'en avais parlé sur le blog) de reprendre les bilans hebdomadaires. Je ne le fais pas car là ce serait une réelle pression pas forcément positive. Je vous dis quand j'ai franchi une étape, dans un sens ou dans l'autre, que j'ai repris, que j'ai perdu, que je suis à un pallier, mais sans en parler très souvent. Ceci aussi dans le but de me détacher des chiffres. Car finalement ma silhouette n'est pas représentative des chiffres (ou l'inverse)......
Ma nature étant plutôt à voir le verre à moitié plein je tire toujours quelque chose de positif de chaque situation dans ma vie, ou de chacun de vos commentaires:-)
@nadoche : tu as raison, ceux qui n'aiment pas ma façon de présenter les choses ne sont en aucun cas obligés de me lire:-) Je lis chaque jour pas mal de blogs, sur lesquels je n'interviens pratiquement jamais d'ailleurs. Ce qui est sûrement un tort je me dis souvent car comment les auteurs de ces blogs peuvent-ils deviner que je les soutiens. C'est vrai tiens maintenant je me dis que je devrais plus souvent intervenir sur les blogs sans doute cela ferait-il plaisir à leur auteur, comme cela me fait plaisir à moi quand je découvre un nouveau lecteur, enfin une nouvelle lectrice.... Je vois avec les stats que les lecteurs augmentent chaque mois, mais pas sûre qu'il y ait des hommes.......

nadoche 11/12/2013 17:31

c'est vrai que le blog est un projecteur, pas évident, mais tu as raison de ne prendre que tout le positif, il n'y a que cela qui te "servira", et les gens qui viennent et restent pour te suivre, ce n'est pas pour un poids, mais pour une avancée de ta vie qui donne un écho en nous, un partage de ressentis, un échange d'émotions !!!
ceux qui n'attendent pas cela s'en vont ...et bon vent !!!!!

Cicciotella 11/12/2013 17:22

Mlle Lili, je comprends ton hypothèse. Pour moi, le blog était devenu une pression. Il suffisait que j'écrire que j'avais perdu un kilo pour avoir 15 messages de félicitations en 48 heures ; si j'écrivais que ça patinait ou que ça reprenait... les réactions se raréfiaient. On finit par se dire que, ce que tout le monde attend, c'est la réussite, et si réussite il n'y a pas... Rude, pour l'estime de soi !
http://timtimsia.blogspot.ch/2013/12/lestime-de-soi.html

imaginer 11/12/2013 11:39

Oui, le temps. C'est certain que je ne peux pas régler 30 ans d'errances alimentaires et de mal-être en 2 ans. Mais ça viendra, je le pense sincèrement. Cette fois, pas de retour en arrière ! Je ne veux plus de retour en arrière.
Bien sûr le blog est une forme de pression, je m'en suis rendue compte il y a un moment déjà. Mais c'est aussi et surtout, de façon bien plus conséquente une aide incroyable. J'ai pu formuler des choses que je n'avais jamais formulées. Et une fois écrites, elles ne sont plus en moi, et m'allègent d'autant, dans tous les sens du terme.
Et ce blog permet de discuter avec vous toutes, que sans cela, jamais je n'aurais pu connaître.
donc ce blog me fait plus de bien, même s'il maintient une certaine pression. Mais tu sais, le pression, je suis la première à me la mettre, je ne me passe pas grand-chose, même si j'apprends à lâcher un peu prise et à être un peu indulgente avec moi comme je le suis avec les autres:-)
Alors tout bien pesé, le blog est un véritable bienfait.
C'est drôle non, que notre vocabulaire (enfin le mien) tourne souvent autour de mots pouvant s'appliquer au poids. J'ai déjà lu que notre façon de parler reflète notre état psychologique (ex. dire "j'en ai plein le dos" pour des gens souffrant du dos et plein d'autres choses du genre).

nadoche 11/12/2013 11:22

BIEN, tu as bien résumé ce petit passage à vide que chacun peut avoir, et on repart vers de nouvelles aventures,
merci, tes interventions, ton blog m'aident beaucoupr à avancer, MERCI
mille bises !!!!!

imaginer 11/12/2013 11:33

Ah je suis contente que tu interviennes plus régulièrement, n'hésite jamais.
S'aider, échanger, avancer c'est le but:-)