Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vous me suivez ?

Publié le par imaginer

Je migre.... nous migrons....

Voici le lien du blog Imaginer...la légèreté.

Le même titre, les mêmes sujets, le même but, toujours vous et moi quoi...

A tout de suite.

Publié dans De tout et de rien

Partager cet article

Repost 0

Bento 6 novembre 2015

Publié le par imaginer

Bento 6 novembre 2015
  • Riz de konjac, avec oignons, courgettes et sauce soja
  • Carottes râpées assaisonnées au jus de citron et huile d'olive
  • Raisin blanc
Bento 6 novembre 2015

JC m'a parlé mardi soir du konjac. J'avais entendu parler de cette racine venant d'Asie, mais ne m'y étais jamais intéressée. Et donc, deux ans après tout le monde, voilà que je m'intéresse à la chose.

Donc le konjac :

Le konjac (Amorphophallus konjac) est une plante de la famille des Araceae. C'est une plante vivace, qui pousse à partir d'un rhizome tubéreux sphérique de très grande taille. Originaire des forêts tropicales et subtropicales de l'Asie du Sud-Est, il pousse naturellement au Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud ou encore au Japon.

La plante est surtout connue pour les produits alimentaires tirés de son bulbe, principalement une gelée pâteuse, pouvant être noire ou blanche, et connue en Occident sous son nom japonais konnyaku, étant consommée et cuisinée principalement au Japon.

Dans la pharmacopée asiatique, le konjac a été utilisé pendant longtemps comme un aliment médicamenteux et comme un aliment thérapeutique, contre la toux, les brûlures ou les troubles intestinaux 3.

Si les plus anciennes traces connues de culture du konjac provient de texte chinois datant de 2000 ans 4, le konjac est connu au Japon depuis le VIe siècle. La publication en 1846 du livre Konnyaku Hyakusen (100 recettes de Konnyaku, un titre traditionnel pour les ouvrages de cuisine japonais de la fin du XVIIIe et début du XIXe, ayant pour origine le Tofu Hyakuchin) dénote sa consommation à cette époque.

De nos jours, le konjac est surtout connu en Occident comme produit de régime, à cause de sa faible teneur en calorie.

Le konnyaku (蒟蒻?), principale forme de consommation du konjac, a pour caractéristique une basse teneur en calories (5-10 calories par 100 g) et une assez bonne teneur en fibres (2-3 g par 100 g) et est très apprécié en Occident pour les régimes hypocaloriques, que ce soit sous forme de nouilles ou de gelée. Son goût restant très neutre, il est surtout utilisé pour sa texture en bouche (plus croquant que fondant) et son aspect.

C'est au Japon principalement que l'on utilise le konnyaku. Il est obtenu en mélangeant de la farine de konjac avec de l'eau de chaux (mélange d’hydroxyde de calcium et d’eau). L'algue hijiki (Hizikia fusiformis) est souvent ajoutée au mélange comme colorant. Le mélange obtenu est bouilli et puis refroidi, ce qui lui permet de se solidifier, donnant ainsi le konnyaku. Le konnyaku est un ingrédient traditionnel de l'oden et est consommé sous forme de galettes, de gâteaux secs ou encore de vermicelles de konnyaku, appelés shirataki (白滝?, litt. « cascade blanche »).

Ca, c'est la définition de wikipédia.

Donc JC m'en ayant parlé mardi soir, je suis allée en acheter mercredi vous pensez bien. Pas facile à trouver. Et ça coûte une fortune. Le paquet de 200 grammes (ce que vous voyez ci-dessous dans la poële), une portion pour deux, coûte plus de trois euros. Donc si le but est de systématiquement remplacer les féculents par le konjac, ça va augmenter le budget alimentation. J'ai acheté deux paquets de riz, deux paquets de vermicelles. Les prochaines fois j'en commanderai sur internet, il existe "la maison du konjac", à Monoprix où je l'ai trouvé, il n'y avait guère de choix.

Chéri en a donc cuisiné hier soir. Il a goûté et décrété qu'il n'aime pas. Comme les pâtes et le riz complets. Ah, parfois Chéri est de mauvaise foi ! Car je vous assure, nature, le konjac n'a aucun goût, c'est réellement très neutre.

Bento 6 novembre 2015

Mélangé à des oignons, courgettes, agrémentée de sauce soja, la version "riz" du konjac, moi je l'ai trouvée très agréable. Et en effet, ça cale très vite.

Ce soir je mettrai des vermicelles de konjac dans ma soupe à la tomate, ça devrait être très agréable.

Sinon, la séance de sport d'hier soir a été chouette. 15 minutes de tapis, 30 minutes de muscu et 15 minutes de tapis pour terminer.

Quand je suis arrivée hier soir, ma carte n'est pas passée à l'accueil, mon abonnement était terminé depuis mercredi, j'avais complètement oublié la date de fin. Comme je vais toujours au sport sans argent ni papiers, j'ai dit à l'accueil qu'on pouvait préparer le contrat et je le réglerai mardi soir prochain. Et oui puisque le samedi je vais au club du 9ème, avant l'ouverture, il n'y aura pas de problème, c'est JC qui m'ouvre la porte. Mais ce n'est pas ça le point intéressant. La dernière fois, j'avais pris un abonnement de 18 mois, non sans avoir demandé à JC s'il serait encore là 18 mois, et il m'avait assuré que oui.

Cette fois, je lui pose la même question, j'étais en train de courir sur le tapis et il prenait des notes en me regardant. Il ne m'a pas répondu tout de suite, et a souri d'un air complice. Je lui dis "allez, dis-moi tu as quelque chose en tête visiblement". Il a de nouveau souri. Je lui dis "tu vas ouvrir ton propre club". Il a souri largement et m'a répondu "pas vraiment, mais ça y ressemblera. Reprends un abonnement de six mois ici, pas plus".

A la fin de la séance il est venu avec moi à l'accueil car il savait que lorsque j'allais annoncer que je prenais un abonnement de six mois, ils essaieraient de me convaincre de prendre à nouveau 18 mois. C'est ce qui s'est passé, et j'ai dit en souriant, c'est le coach qui décide, et le coach a dit six mois. Et JC a dit "Sylvain tu lui refais un contrat de six mois et on ne discute pas".

Mon nouveau contrat va donc jusqu'au 4 mai 2016.

J'ai hâte d'en savoir plus, mais je sais que JC ne dévoile les choses que lorsqu'elle sont certaines et sur le point de se concrétiser. E moi je ne suis pas du genre à harceler les gens de questions, j'attends toujours le moment où ils sont prêts à parler...

En tout cas, je suis ravie que pour JC ça coule de source que quoi qu'il fasse, je le suivrai.

Du coup, quand nous nous sommes quittés je lui ai dit de faire d'autant plus attention à lui...

Passez une très bonne journée, c'est vendredi:-)

 

Publié dans Bentos, Sport et bilans

Partager cet article

Repost 0

Chers toutes... et tous:-)

Publié le par imaginer

Je vous informe d'un tout petit changement sur le blog.

Je vous le dis pour que vous ne soyez pas surpris. Je vais activer la modération des commentaires. C'est à dire que lorsque vous me laissez un commentaire il n'apparaîtra pas en temps réel, mais uniquement lorsque je l'aurai lu.

Je regrette infiniment d'en arriver là, j'ai toujours laissé tout le monde écrire ce qu'il pensait, même, et surtout quand on n'est pas d'accord avec moi. Cela ne m'a jamais gênée, mais au contraire ouvert les yeux sur d'autres arguments, d'autres façons de penser. J'aime la contradiction quand elle est argumentée, quand nous pouvons échanger des points de vue, discuter.

En revanche je ne vois pas l'intérêt des commentaires injurieux. Injurieux envers mon mari, envers les lecteurs, envers moi, envers les obèses qui se battent pour comprendre et progresser.

Des commentaires anonymes auxquels je ne peux pas répondre. Des commentaires laissés sans nom, sans adresse mail, c'est tellement facile.....

Jamais je ne laisserai insulter ceux que j'aime, JAMAIS, d'aucune façon.

Je publierai tous vos commentaires soyez-en certains, j'y répondrai comme toujours, n'hésitez jamais à dire ce que vous pensez de ce que j'écris, de ce que je vous livre à visage découvert et sans faux-semblants.

Et vous, "A", celui d'aujourd'hui a été celui de trop. Alors si vous souhaitez que nous échangions, poliment, sans anonymat, à vous de voir.... Mais vos commentaires injurieux envers mon mari, JC, les lecteurs, ou moi, ne passeront plus.

Merci à vous tous qui savez que c'est notamment grâce à vos commentaires justement que je progresse.

Publié dans Fait iech

Partager cet article

Repost 0

Bento 5 novembre 2015

Publié le par imaginer

Bento 5 novembre 2015
  • Linguine plats, made in Chéri avec sauce aux cèpes, speck et hâché de veau. Laurier, paprika.
  • Carottes râpées assaisonnées au citron et huile d'olive
  • Orange
Bento 5 novembre 2015

Hier mercredi 4 novembre, 2016 - 58

  • 10 517 pas - 7,38 km - 2 456 calories brûlées
  • Au lever : citron pressé
  • Petit déjeuner : 2 wasas, 2 tranches de jambon blanc
  • Déjeuner, resto japonais : salade d'algues, sashimis de maquereaux, makis saumon-avocat
  • Dîner : pâtes au speck

Jeudi aujourd'hui. Contrairement à la semaine dernière, interminable, je n'ai pas vu passer celle-ci.....

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

2016 - 59

Publié le par imaginer

Pas de bento aujourd'hui, je vais déjeuner avec ma top collègue.

Hier, mardi 3 novembre, 2016 - 59

  • Au lever : citron pressé
  • Petit déjeuner : 3 tranches de pain aux céréales, Primevère
  • Déjeuner : bento
  • Dîner (21h30, après le sport) : 1 bol de soupe, pavé de saumon, riz jasmin, fondue de poireaux, sojasun

Donc rassurez-vous, si j'ai pris un déjeuner très léger, j'avais très faim hier soir et j'ai fait un très bon dîner.

Depuis une dizaine de jours, je dors une heure de plus le matin, je fais des nuits de 6 à 7 heures au lieu de 5 heures, et ma forme et mon moral s'en ressentent. Ca fait du bien de dormir un peu plus. Pour le moment au bureau ça va, je ne prends pas de retard dans mon boulot....

JC a remarqué que j'étais moins fatiguée, et du coup nos séances sont montées d'un cran dans l'intensité. J'ai la pêche, et j'ai envie de courir tous les jours. Bon heureusement que JC me retient (le pauvre, il doit me raisonner tout le temps), en me disant que non, je ne dois pas courir les jours où nous ne nous voyons pas, mis à part le dimanche, car la récupération fait partie intégrante du travail musculaire.....

Alors j'écoute. Oui oui, je vous vois faire la moue, mais oui j'écoute.... Et ne vous fiez pas à mon bento léger d'hier, sur la journée totale, sur la semaine, je mange vraiment.

J'essaie d'arriver à trouver le bon équilibre pour moi, entre travail, sport, sommeil, alimentation. Il y aura encore besoin d'ajustements sans aucun doute, mais le sommeil est essentiel, voire vital, je ne peux plus rogner sur le sommeil c'est une certitude....

Chéri a de nouveaux clients, et va travailler trois samedis de suite, de midi à 16 heures, ça va faire bizarre. Quand je rentrerai du sport le samedi matin, il s'apprêtera à partir, et nous ne commencerons le week-end que le samedi à 17 heures.

Ensuite ce sera un samedi sur deux, mais là, enchaîner trois semaines de six jours de travail, ça ne va pas être de tout repos pour lui....

Allez, je vais au bureau, très bon mercredi !

Ah non je n'ai pas tout à fait terminé. Hier soir, à la salle de sport sont tout à coup arrivées deux charmantes jeunes filles, toutes fines, toutes pimpantes avec un énorme sac à dos. Et elles se sont mises à nous distribuer du....red bull. Du red bull !!!! sans sucre ont-elles précisé, mais quand même quoi....

De toute façon moi je n'aime pas le red bull donc j'ai décliné.

Quand JC est arrivé, j'ai tout de suite vu à son visage qu'il n'était pas très bien. Comme je lui posait la question, il m'a dit que son tendon d'achille le fait toujours beaucoup souffrir. Pourtant il fait trois séances de kiné par semaine. Le kiné lui a dit justement que ça reste très rigide, que ça ne s'assouplit pas vraiment et que ça risque de casser de nouveau.

Il a rendez-vous dans quelques jours avec son chirurgien. Il avait vraiment mal ça se voyait. Et je n'aime pas le sentir mal...

Bon cette fois ça y est je vais bosser:-)

Partager cet article

Repost 0

Bento 3 novembre 2015

Publié le par imaginer

Bento 3 novembre 2015
  • Choux de Bruxelles frais. Cuits vapeur par Chéri, puis sautés à la poële avec huile d'olive, échalotes, ail, laurier et lard fumé
  • Clémentine, kiwi
Bento 3 novembre 2015

Passez un très bon mardi.

Publié dans Bentos

Partager cet article

Repost 0

Une grande bouffée de bonheur

Publié le par imaginer

Une belle journée hier à Reims. Rien que de voir mon frère nous attendre à la gare, en cette belle matinée ensoleillée, souriant, l'air bien moins fatigué qu'il y a quelques mois m'a fait exploser le coeur.

Puis voir ma nièce, si lumineuse, ma belle-soeur souriante..... Puis mes parents qui nous rejoignent, ma mère toute jolie, mon père élégant..... Les larmes me sont montées aux yeux en les regardant, tous, tous ceux que j'aime tant.

Chéri est parti en cuisine avec ma belle-soeur, nous nous sommes mis à discuter avec mon frère, je me sentais si bien.

A l'apéritif nous avons offert à ma nièce ses cadeaux. Plus elle déballait tous ces cadeaux qui lui plaisaient visiblement, plus je la voyais émue, les yeux brillants.

Elle est taillée dans le même moule que ma mère et moi, l'émotion, heureuse ou malheureuse la submerge vite.

Quand elle a découvert le cadeau de ses parents, dix jours en Californie pendant les vacances scolaires de février, elle s'est jetée dans leurs bras, elle n'y croyait pas, ils étaient si beaux tous les trois enlacés.

Alors forcément que les larmes me sont montées aux yeux. Je suis si heureuse quand je vois l'amour fusionnel entre mon frère et sa fille.

Tout le monde a été couvert de cadeau, comme d'habitude ma mère nous a gâtés. D'abord elle avait apporté des noix du leur jardin.

Une grande bouffée de bonheur

Et pour chacun une tablette de chocolat noir à notre signe astrologique (Chéri et moi avons le même).

Ce livre de Delphine de Vigan, qui me fait très plaisr, j'avais justement envie de le lire. Depuis Jours sans faim, Heures souterraines, en passant par No et moi ou encore Rien ne s'oppose à la nuit, j'aime beaucoup son univers. Le premier livre que j'ai lu d'elle, Jours sans faim, m'a touchée en plein coeur, et tous ses autres livres me transportent.

Ma belle-soeur nous a également gâtés.

 

Une grande bouffée de bonheur

Comment passer à Reims sans en repartir avec des biscuits et du chocolat Fossier;-)

Nous sommes rentrés en train à 20 heures, en compagnie de mon frère, qui passait la nuit chez nous pour partir ce matin à Saint-Malo avec l'équipe de France d'athlétisme.

La soirée a été agréable. Mon frère et Chéri, fous de musique tous les deux en ont écouté toute la soirée, en pouffant comme des ados. Je les écoutais, le coeur gonflé d'amour.

Je suis allée me coucher avant eux, et me suis endormie de suite.

Des journées comme celle-ci, je n'en vis que trois ou quatre fois par an, car nous ne vivons pas à côté les uns des autres, mais ce sont des journées qui me comblent.

Je reverrai maintenant mes parents et mon frère le premier janvier.

Tout autre chose. Vous savez, je lis le magazine Psychologies depuis de nombreuses années, et dans celui de ce mois de novembre, un article m'a interpellée. J'ai un peu creusé le sujet, très envie d'essayer. J'en ai parlé à Chéri, qui est d'accord.

Je vais en parler à JC, je verrai sa réaction.

Je vais encore y réfléchir un peu avant de vous en parler. Si je le fais, ce sera deux jours, samedi 16 et dimanche 17 janvier 2016. Vous savez que j'aime expérimenter..... Ca pourrait se révéler intéressant, tout autant que la psychothérapie collective suivie avec les docteurs Apfeldorfer et Zermati.

Ca se bouscule dans ma tête, il faut que je fasse un peu le tri....

Bonne soirée. A demain pour un bento.

Publié dans De tout et de rien

Partager cet article

Repost 0

Contre eux je ne peux pas lutter:-)

Publié le par imaginer

Eux, ce sont Chéri et......Monoprix;-)

Hier soir nous sommes allés faire les courses à Monoprix, et en passant dans le rayon vêtements (pfffoouuuu le marketing, qui nous fait passer dans les vêtements pour atteindre le dentifrice), l'oeil de Chéri a été attiré par ça...

Contre eux je ne peux pas lutter:-)

Il me l'a donné à essayer et deux minutes après il était dans notre panier. Savez-vous en quelle taille ?

Contre eux je ne peux pas lutter:-)
Contre eux je ne peux pas lutter:-)

Taille 42. Je suis hyper contente. Car il est en soie, pas du tout"élastique" donc, et de forme ajusté...

Il est si agréable à porter.

Il est tellement gentil mon Chéri, si délicat, comment vous expliquer à quel point ? Pas la peine, vous comprenez. Je vous l'ai déjà dit et répété comme il est extraordinaire.

Jeudi soir il m'a ramassée en morceaux après cette sale journée au boulot, et dès que je suis dans ses bras, je me sens apaisée, je redeviens forte. Avec Chéri dans ma vie, je peux tout affronter.

Alors, qestion d'une extrême importance maintenant. Je vais mettre ce chemisier demain pour aller chez mon frère fêter les 15 ans de ma nièce. Je le porte façon classique élégante avec une jupe droite noire ?

Ou façon plus décontractée, avec un jean brut ? Pour le moment je penche plus pour cela. L'alliance du jean brut et de la soie me paraît bien. Autre question. Je le porte fermé, avec juste deux boutons ouverts, ou plus décolleté avec un top blanc dessous ?

J'ai des boots noires à talons hauts, ça c'est bon. Mais.....le sac à mains ? Noir ? Coloré ? Au moment où j'écris je me dis que je mettrai le top blanc dessous, en laissant ouvert quatre boutons, et que je prendrai mon sac LV en cuir noir.

L'idée plaît à Chéri en tout cas.

Ah, si nous n'avions que ce genre de décisions à prendre dans l'existence;-)

Hier soir, c'était adorable, des petits monstres ont frappé à notre porte vers 21 heures. Heureusement nous avions fait le plein de bonbons à Monoprix:-)

Ce matin je me suis levée à sept heures pour aller à ma séance de sport. Je me sentais plus en forme, du fait de m'être levée un peu plus tard, 5h45 au lieu de 4h45 cette semaine.

JC m'a pesée, en me demandant de regarder droit devant moi, de ne pas regarder le chiffre, il me trouve trop à fleur de peau avec les chiffres en ce moment. Alors, ça fait deux semaines que je mange plus, comme il me l'a demandé, ai-je pris un peu de poids, stabilisé, perdu un peu ? Je n'en sais rien son visage est resté totalement indéchiffrable. Il m'a souri, a dit "c'est très bien, je suis content", mais je n'ai pu interpréter le sens de la balance dans sa phrase.

Prochaine pesée dans deux semaines. En attendant, je continue mon journal alimentaire que JC décortique sans faillir. Il m'a dit de continuer à manger comme cela, de ne surtout pas diminuer. Et que dans deux semaines on va reparler des index glycémiques...

Nous avons ensuite fait une super séance, stepper, muscu, tapis, séance très variée, intense, très rythmée. JC était très content de voir que je suis en forme physique, et que le moral revient. Il m'a dit que mon mental est très fort, plus fort que celui de certains des sportifs pros dont il s'occupe.

A la base j'ai une nature endurante, je peux traverser beaucoup d'épreuves et les surmonter, sinon je pense que je ne serais plus de ce monde, mais je suis devenue plus forte encore quand Chéri est entré dans ma vie, et encore un peu plus en travaillant avec JC.

Après le sport, je suis rentrée avec du pain frais et nous avons fait notre espèce de brunch du samedi matin avec Chéri, j'adore ce moment hebdomadaire.

J'ai ensuite dormi une heure, puis en fin d'après-midi nous sommes allés voir Lolo au cinéma. Un bon cru de Julie Delpy.

Il est 20h30, Chéri prépare le dîner, ça sent bon dans la maison, tout est calme, nous sommes bien.

Passez une douce soirée.

Partager cet article

Repost 0

Elle a osé

Publié le par imaginer

Vous vous rappelez cette jeune fille que j'ai vue mardi soir. Hier soir j'ai demandé à JC qui m'a confirmé que oui, elle est allée le voir. Il lui a expliqué sa façon de travailler, et lui a demandé de réfléchir à tout ça. C'est génial qu'elle ait osé aller le voir, à son âge jamais je n'aurais pu franchir le cap ! J'espère qu'ils travailleront ensemble......

Nous avons fait une bonne séance hier soir, qui a duré presque une heure trente, j'étais en forme:-).....malgré une sale journée au bureau, une journée qui va peut-être me pousser à envisager la suite sous un autre angle. Est-il trop tard pour changer de métier ?

Hier, jeudi 29 octobre, 2016 - 64

  • 11 629 pas - 8,22 km - 2 626 calories brûlées - séance JC
  • Au lever : citron pressé
  • Petit déjeuner : sojasun chocolat
  • Déjeuner : sandwich au thon
  • Dîner : 1 bol de soupe, pomelo chinois, 4 carrés de chocolat

Dès lundi je disais vivement vendredi. Enfin nous y sommes:-)

Au programme ce week-end. Demain matin sport avec JC. SIESTE. Cinéma : Lolo de Julie Delpy. Peut-être un resto demain soir, si nous avons envie de sortir, pas sûr.

Dimanche matin tôt, nous prenons le train pour aller à Reims chez mon frère fêter les 15 ans de ma nièce. Mes parents seront là aussi:-)

Et retour dimanche soir avec mon frère qui passe la nuit chez nous.

Passez un doux week-end, avec ceux que vous aimez j'espère.

Partager cet article

Repost 0

Jolies trouvailles

Publié le par imaginer

Jolies trouvailles
Jolies trouvailles
Jolies trouvailles
Jolies trouvailles
Jolies trouvailles

Hier mercredi 28 octobre, 2016 - 65

  • 9 508 pas - 6,67 km - 2 470 calories brûlées
  • Au lever : citron pressé
  • Petit déjeuner : 2 wasas, fromage frais
  • Déjeuner : bento
  • Dîner : pâtes chorizo-tomates-paprika made in chéri

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>